Tabaski : l’approvisionnement du marché en moutons « satisfaisant » (Aly Saleh Diop)

0
362

(APS) – Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aly Saleh Diop, juge ’’assez satisfaisante’’ la situation d’approvisionnement du marché local en moutons, en perspective de la fête de la Tabaski, la grande fête musulmane également appelée Aïd-el-kébir.

« Globalement, la situation des approvisionnements est assez satisfaisante avec une tendance, à date, quasi similaire à celle de l’année dernière », a-t-il déclaré.

Aly Saleh Diop intervenait jeudi à l’occasion de la conférence de presse appelée « Le Gouvernement face à la presse », en présence du ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar Guèye, porte-parole du gouvernement.

Etait également présent, le ministre Serigne Mbaye Thiam, chargé de l’Eau et de l’Assainissement.

« A la date du 20 juin 2022, le suivi des effectifs de moutons présents au niveau des 205 marchés et points de vente des régions du Sénégal, a permis de recenser un cumul national de 376.401 têtes de moutons présentés contre 363 051, soit une différence positive de 13.350 têtes », a-t-il fait savoir.

Il note en particulier que « 72 286 têtes de moutons ont été recensées au total dans la région de Dakar pour cette période, contre 48 568 sujets en 2021, soit un surplus de 23 718 têtes ».

S’agissant des importations, il signale qu’un « effectif total de 85 477 sujets’’ ont été enregistrés à partir des postes de contrôle, « contre 83 558 en 2021, soit un surplus de 1919 sujets ».

Le ministre de l’Elevage et des Productions animales a salué la contribution de l’offre locale de moutons pour la Tabaski, ajoutée aux « entrées massives de moutons en provenance de la Mauritanie, même si l’offre malienne reste encore timide ».

« Cette dynamique sera progressivement maintenue et renforcée pour une bonne disponibilité ainsi qu’une accessibilité des moutons de Tabaski » au profit des populations « sur l’ensemble du territoire national », a-t-il assuré.

Il ressort de l’évaluation de la situation de l’année dernière que le marché avait été « relativement équilibré avec une totale couverture de la demande et une faible suroffre », étant entendu que « seuls 19323 têtes ont têtes recensées comme invendus », selon le ministre.

« Les besoins en moutons de Tabaski cette année restent maintenus à 810.000 têtes dont 260.000 pour la région de Dakar », a-t-il précisé.

Leave a reply