Tabaski : le département de Mbacké table sur un objectif de 25 000 moutons (inspecteur)

0
175

(APS)- Le département de Mbacké (centre) mise sur un objectif de 25 000 moutons pour assurer un bon approvisionnement du marché local dans le cadre de la prochaine fête de Tabaski (Aïd el Kébir) prévue en mi-juin, a indiqué le chef du service départemental de l’élevage, Malick Sall.

”Cette année aussi nous sommes dans le même sillage que l’année dernière, dans la mesure où nous gardons le même objectif de 25.000 moutons, tout en sachant que nous sommes dans un département producteur de moutons”, a dit M. Sall.

Il s’adressait à la presse, en marge d’un comité départemental de développement (CDD) axé sur les préparatifs de cette fête religieuse, notamment sur l’approvisionnement correct en moutons des points de vente normalisés.

Le CDD a été présidé par l’adjoint au préfet de Mbacké, Amadou Sow, en présence des éleveurs et des chefs de services concernés.

Pour la prochaine Tabaski, il a signalé l’existence de deux nouveaux points de vente normalisés à Touba.

”L’un se situe en face de l’hôpital Cheikhoul Khadim de Touba et l’autre à Darou Karim; au niveau de Alieu”, a-t-il expliqué, ajoutant que ces deux points de vente vont s’ajouter aux quatre autres mis en place depuis l’année dernière, dans la ville sainte.

”Ce qui fait maintenant un total de six points de vente normalisés à Touba”, a-t-il indiqué.

”Du côté de la commune de Mbacké, il y a deux points normalisés”, a fait savoir M. Sall.

L’inspecteur départemental du service de l’élevage a en outre magnifié le niveau d’approvisionnement en moutons obtenu l’année dernière, lors de la Tabaski, avec 37000 moutons enregistrés.

”Ce qui correspond à un sur plus de 12.000 moutons sur un objectif de 25 000 têtes”, a-t-il précisé expliquant que ceci a été à l’origine, ”des 550 moutons invendus, au soir de la Tabaski”.

L’adjoint au préfet, Amadou Sow a assuré que les communes abritant les points de vente normalisés vont prendre toutes les commodités de fonctionnement liées à l’éclairage, l’approvisionnement en eau, et à la salubrité.

Les forces de défense et de sécurité ont assuré qu’elles seront au niveau des points de vente normalisés à ”une semaine de la Tabaski”, a-t-il ajouté.

Il a annoncé qu’une subvention de 35 tonnes d’aliments de bétail va être répartie entre les points de vente normalisés du département de Mbacké.

Amadou Sow a exhorté les présidents des associations d’éleveurs à sensibiliser leurs membres pour le remboursement des prêts issus de la ligne de crédits du Fonds de stabulation (FONSTAB).

”Il y a toujours des éleveurs qui n’ont pas encore payé leurs dettes”, a-t-il déploré, estimant que cette situation ”risque d’anéantir, les efforts de l’Etat pour un approvisionnement correct en moutons du marché”.

Leave a reply