Site icon Sud Quotidien

Taïba Niassene – présidentielle de février 2024 et collecte de parrainages : les producteurs prêts à soutenir que le candidat en phase avec leurs besoins

Réunis samedi dernier, en assemblée générale ordinaire, dans la commune de Taïba Niassène, les producteurs de cette cité religieuse et ceux des villages de Darou Bitéyène, Thiamène Walo, Keur Amath Asta, entre autres, se disent intransigeants face à la question électorale. Du moins, en tout cas, pour ce qui concerne la présidentielle de février 2024. Les associés du président Abib Thiam, qui semblent aujourd’hui très déterminés, annoncent leur refus de vivre la même expérience que pendant les années précédentes, avec des candidats qui leur faisaient des promesses non tenues.

Et pour ce qui est des prochaines échéances électorales présidentielles, ils comptent accompagner le candidat qui leur présentera le meilleur carnet de route. Autrement dit, le programme de politiques agricoles le mieux fourni en termes de prise en charge des producteurs agricoles. Malgré la présence de l’ancien directeur de cabinet de l’ancien-ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Aly Ngouille Ndiaye, lors de cette assemblée générale, les producteurs de Taïba Niassène sont restés droits dans leurs bottes et se disent ouverts à tous les candidats en lice.

Toutefois leur position ne se limite pas à l’élection présidentielle, mais concerne aussi les opérations de collecte des parrainages. Un maillon du processus électoral concernant lequel le président Abib Thiam et ses collaborateurs se disent aussi catégoriques. Ainsi sont-ils prêts à exclure tous les candidats dont le programme ne converge guère avec leurs besoins.

D’ailleurs, leurs ambitions et autres aspirations ne se limitent pas seulement à leurs professions ou leurs activités agricoles. Ces producteurs ont aussi saisi l’opportunité pour élargir leurs revendications à d’autres programmes relatifs à la modernisation de la cité religieuse de Taïba Niassène. Un prétexte  pour dire aux différents candidats en course pour le fauteuil présidentiel de doter ce village où est né le Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niasse « Baye » de toutes les commodités, en tant que lieu de pèlerinage international et en faire un «hub» du tourisme religieux dans le département de Nioro.

Abdoulaye FALL 

Quitter la version mobile