Tchad: deux radios privées n’émettent plus, faute d’énergie

0
791

(Rfi.fr)- Au Tchad, certaines radios privées de Ndjamena n’émettent plus pour cause d’interdiction d’acheter du carburant dans des bidons, depuis le début du mois.

La décision a été prise par les autorités pour lutter contre les spéculations des revendeurs d’essence. La mesure sera effective jusqu’à fin mai, le temps que devrait durer la maintenance de la raffinerie de Djarmaya. Cependant, certains médias comme Dja FM et Vision FM sont contraints au silence radio, faute d’énergie.

Cela fait déjà quatre jours que la station Dja FM n’émet pas et, pour les fidèles auditeurs de cette radio historique – la toute première station privée qui diffuse depuis 25 ans – se retrouver privés de programme est un véritable drame.

« Quand la radio ne fonctionne pas, c’est comme si j’étais dans un pays de zones mortes. » « C’est déplorable vraiment qu’une radio ne puisse plus émettre parce que la radio, c’est les oreilles et les yeux de la population ! » « C’est comme si on était dans un trou…» « Ça nous fait mal. Il faut que ça change. »

Zara Yacoub, coordinatrice de la radio Dja FM se dit navrée de la situation : « Imaginez, nous avons de l’électricité pendant 10mn, 30mn. Même si aujourd’hui, nous avons du gasoil, tant que la pénurie n’est pas complètement jugulée et tant que la décision interdisant l’achat de gasoil dans des bidons n’est pas levée, il faut s’attendre encore à une autre interruption de nos programmes. »

La radio Vision FM a vécu la même situation pendant deux jours, en fin de semaine. Pour le gouvernement, l’interdiction de la vente de carburant dans des bidons permet de lutter contre l’augmentation des prix par les revendeurs.

Au début du mois de mai, l’Union des radios privées du Tchad avait appelé à une grève des programmes de deux jours pour réclamer des facilités d’accès au carburant pour les radios surtout privées mais jusqu’ici, sans succès.

Leave a reply