Tempête aux États-Unis: le «blizzard du siècle» cause près de 50 morts

0
564

Aux États-Unis, le bilan continue de s’alourdir après le passage de la violente tempête hivernale qui a paralysé plus de la moitié du pays ces derniers jours. Dans la région de Buffalo, particulièrement touchée, les secours découvrent de nouvelles victimes au fur et à mesure qu’elles ont accès à de nouvelles zones.

Une tempête difficile, dangereuse et glaciale. Selon le dernier bilan donné par les autorités, la violente tempête de froid qui frappe les États-Unis a provoqué la mort d’au moins 49 personnes, dont 27 dans un seul comté de l’État de New York, le comté d’Erie. « Il est bien trop tôt pour dire que c’est terminé », a mis en garde ce lundi 26 décembre la gouverneure de New York, Kathy Hochul, tout en précisant que jusqu’à 30 cm de neige devaient encore tomber. « C’est clairement le blizzard du siècle », a-t-elle ajouté lors d’une conférence de presse depuis la ville de Buffalo, où elle est née.

Tout comme la gouverneure de New York, le maire de Buffalo, Byron Brown, insiste sur la violence et l’intensité de la tempête qui vient de frapper la région. Elle laisse derrière elle plus d’un mètre et demi de neige, des routes impraticables et quelques milliers de maisons toujours privées d’électricité.

« Il y a des gens qui n’ont plus de courant depuis vendredi. Moi-même, ma famille, étions sans électricité. La température dans la maison est descendue à 4 degrés. C’était très difficile », a-t-il confié au micro de Loubna Anaki, notre correspondante à New York.

« On reste à la maison, aussi longtemps qu’on a la chance d’avoir un logement chauffé. Mais pour d’autres, qui n’ont pas d’électricité, pas de chauffage, peu de nourriture, c’est évidemment beaucoup plus difficile », a quant à lui affirmé Antoine Yoshinaka, habitant de Buffalo.

Désormais, l’inquiétude des autorités de Buffalo concerne surtout le bilan humain qui s’alourdit.

Équipes de secours mobilisées

Avec les chutes de neige et les vents qui se sont calmés, les déneigeuses ont pu reprendre leurs opérations. Et les équipes de secours découvrent des voitures, abandonnées sur les routes ou prises au piège sous la neige. Et avec elles, de possibles victimes.

« C’est terrible de découvrir des membres de notre communauté, qui ont tenté de se déplacer durant la tempête, qui se sont perdus et qui sont décédés dans la rue, ou dans leurs voitures », a ajouté le maire.

« C’est une grosse tempête qui a fait beaucoup de dégâts : des arbres tombés, des fils électriques cassés… C’est arrivé au moment de Noël donc il y avait déjà moins de services publics en opération. Malheureusement, des vols et des crimes ont été perpétrés comme les forces de l’ordre n’ont pas pu vraiment se déplacer », a également indiqué Antoine Yoshinaka.

Les trottoirs sont pleins de neige. Il fait moins -10 degrés, la ville est encore dans un état d’urgence. On demande aux gens de rester à la maison, de ne pas conduire leur voiture. Tous les vols sont annulés jusqu’à mercredi, même chose pour les trains.

Pour éviter, de nouveaux drames et accidents, l’interdiction de circuler est toujours en vigueur dans la ville de Buffalo depuis ce lundi, même si cette interdiction a été bravée par certains habitants. « S’il vous plaît, sauf si vous faites partie des services de secours, ne conduisez pas », a demandé Mark Poloncarz, responsable du comté. « Les conditions sont mauvaises. »

« On nous a dit que d’ici mercredi, tout devrait revenir à la normale, donc on pense que le pire est derrière nous », espère quant à lui Antoine Yoshinaka.

« Mon cœur est avec ceux ayant perdu un proche », a tweeté lundi le président américain Joe Biden, indiquant s’être entretenu au téléphone avec la gouverneure Hochul, et promettant de fournir les ressources fédérales nécessaires. Dans tout le pays, 3 800 vols ont été annulés ce lundi 26 décembre.

Leave a reply