»Teral Len »’: un programme de 4,5 milliards pour appuyer les communes traversées par le TER

0
227

(APS)- Le programme  »Teral Len » initié par l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX) pour une enveloppe de 4,5milliards de francs CFA va appuyer les 19 communes traversées par le Train express régional (TER), à travers notamment des infrastructures économiques et socio-éducatives, a-t-on appris, lundi, du directeur général de l’APIX, Abdoulaye Baldé

Ce projet financé par la Banque africaine de développement (BAD) a été lancé, lundi, en présence du directeur général de l’APIX et du ministre des Collectivités territoriales de l’Aménagement et du Développement des Territoires, Mamadou Talla.

Le gouverneur de la région de Dakar, Al Hassane Sall a également pris part à cette cérémonie.

‘’Ce projet de 4 milliards 500 millions a pu recenser 14 465 personnes affectées, dont environ 6 671 familles qui ont accepté légitimement et volontairement la cession de leurs propriétés (…) ’’, a déclaré Abdoulaye Baldé.

Le projet qui concerne les 19 communes de la région de Dakar traversées par le TER va permettre la construction de 11 maisons de la femme, l’aménagement de 15 espaces multifonctionnels pour les jeunes, la construction d’un terrain de football et la réhabilitation de 6 postes de santé, selon le DG de l’APIX.

‘’Plusieurs activités seront menées, comme la transformation des produits agricoles (céréales et fruits légumes), la couture, la coiffure, la sérigraphie, la formation dans les technologies de l’information et de la communication’’, a-t-il ajouté.

‘’Ce programme va permettre la réalisation d’équipements à caractère économique et social (…) et va de manière substantielle accompagner ces collectivités territoriales dans le développement de leur localité’’, s’est félicité le ministre des Collectivités territoriales de l’Aménagement et du Développement des territoires.

Selon Mamadou Talla,  ‘’les populations ont été au cœur de la conception du projet, de l’identification des besoins prioritaires à la mise en place des comités de gestion des infrastructures’’.

Leave a reply