Terminer les chantiers de l’université Assane-Seck est une ‘’urgence absolue’’, selon El Hadji Abdourahmane Diouf

0
204

(APS) – Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, El Hadji Abdourahmane Diouf, a estimé, vendredi, à Ziguinchor (sud), qu’il était une ‘’urgence absolue’’ pour le gouvernement de veiller à la finition des chantiers de l’université Assane-Seck, ‘’dans les plus brefs délais’’.

‘’Au terme de cette visite, j’ai retenu essentiellement qu’il est d’une urgence absolue de […] terminer les chantiers de l’université Assane-Seck de Ziguinchor dans les plus brefs délais’’, a assuré M. Diouf.

Il a visité cet établissement d’enseignement supérieur, en compagnie du gouverneur de Ziguinchor, Mor Talla Tine.

Lundi dernier, les étudiants de ladite université ont organisé une marche de protestation contre la suspension des chantiers.

Ils ont réclamé l’achèvement de la construction de 12 amphithéâtres en chantier depuis 2015.

Les étudiants ont dénoncé, par ailleurs, la qualité des services de restauration.

El Hadji Abdourahmane Diouf dit avoir constaté que l’université Assane-Seck est confrontée à ‘’un déficit de pavillons’’ et à un nombre insuffisant de lits.

Un programme d’installation de 1.000 lits sera bouclé ‘’dans les deux prochains mois’’, a promis M. Diouf.

‘’Nous avons fait le diagnostic de la situation. Nous savons où se trouvent les goulots d’étranglement. Nous avons discuté avec l’entrepreneur. Et nous savons que nous sommes en mesure de résoudre le problème assez rapidement’’, a assuré le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Il constate aussi qu’‘’il y a une insuffisance de places dans les restaurants universitaires’’.

‘’Nous allons aider la direction du [centre régional des œuvres universitaires sociales de Ziguinchor] à trouver des solutions de transition en cherchant des abris provisoires, qui permettront d’accueillir environ 400 étudiants supplémentaires pour les repas’’, a promis M. Diouf.

Cette mesure sera prise en attendant l’achèvement de la construction d’un restaurant de 750 places, a-t-il dit aux étudiants.

El Hadji Abdourahmane Diouf reconnaît que le centre régional des œuvres universitaires sociales de Ziguinchor est en train de faire des efforts pour le bien-être des étudiants.

‘’Il y a beaucoup de problèmes, concernant les salles de classe et les laboratoires. Ici, la construction des salles de classe est assez avancée. Nous allons faire les recommandations nécessaires pour que le chantier soit achevé le plus vite possible’’, a ajouté M. Diouf.

Il signale que la construction des laboratoires progresse également.

‘’Il manque un certain nombre d’outils techniques. Et nous prendrons les dispositions nécessaires pour régler le problème le plus rapidement possible’’, a promis le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

‘’L’université Assane-Seck de Ziguinchor doit être […] continentale’’, a-t-il poursuivi.

M. Diouf a visité aussi l’institut supérieur d’enseignement professionnel de Bignona, dans la même région.

Leave a reply