Thiès : YAW renonce à une marche autorisée à la ‘’dernière minute’’

0
780

(APS) – La coordination départementale de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) de Thiès (ouest) a renoncé à une marche qu’elle avait prévu d’organiser mercredi matin, après que l’autorisation de cette manifestation a été notifiée à ses leaders à la « dernière minute » par la préfecture.

Les dirigeants de la coalition de partis d’opposition déplorent que l’autorisation du rassemblement ait été assortie d’une modification de l’itinéraire de leur choix.

« Nous tenons ce point de presse en lieu et place de la marche que nous avions prévue, dont l’itinéraire a été changé. Pire, la notification nous a été faite très tardivement », a dit à la presse locale le coordonnateur départemental de YAW, Moustapha Mbaye.

Les leaders de Yewwi Askan Wi se sont entretenus avec les journalistes, près de la Manufacture sénégalaise des arts décoratifs, le point de départ indiqué par le préfet du département de Thiès pour cette manifestation qu’il a autorisée.

YAW avait demandé à dérouler sa marche sur l’avenue Caen, du lycée Malick-Sy à la mairie de Thiès.

« Nous tenons à dénoncer l’attitude de l’autorité administrative, qui a voulu faire capoter cette marche », a dénoncé Moustapha Mbaye.

« Ce qui est déplorable, c’est que la même autorité nous a notifié à temps que la marche est interdite et a attendu les dernières minutes pour notifier aux responsables qu’elle a été enfin autorisée », a fustigé M. Mbaye.

Il déplore une « contradiction » consistant à « notifier à temps quand il s’agit d’interdire, et de notifier à la dernière minute quand l’activité est autorisée ».

Ces « stratagèmes » n’entameront pas la « détermination » des leaders de YAW de « dénoncer les dérives du régime » de Macky Sall.

La coalition n’acceptera plus de telles pratiques et est prête à tenir ses rassemblements même sans l’autorisation des pouvoirs publics, a averti le coordonnateur départemental adjoint de Pastef, Adama Diawara.

Leave a reply