Touba, dans la ferveur

0
167

La communauté mouride a commémoré hier, jeudi 15 septembre le départ en exil de Serigne Touba, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké. Des millions de talibés ont fait le déplacement pour répondre à l’appel du fondateur du mouridisme qui avait demandé à tous de venir s’associer à lui pour rendre hommage au Tout Puissant, Allah et à son Prophète Mohamed (PSL).

La communauté mouride a célébré hier, jeudi 15 septembre le départ en exil au Gabon de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, le fondateur du mouridisme. Ils étaient des milliers et des milliers de talibés mourides à converger dès les premières heures de la matinée à la Grande Mosquée de Touba pour prier et se recueillir auprès des mausolées de Cheikh Ahmadou Bamba et de ses fils. Parfois, on se bouscule pour pouvoir accomplir ses actes de dévotions et retourner chez soi ou chez son marabout. Monsieur Abou Guèye, un talibé mouride, a quitté la ville de Paris mardi dernier pour rejoindre

Touba témoigne : «Nous sommes venus de Paris pour venir rendre hommage à Serigne Touba pour tout ce qu’il a fait pour la communauté mouride et tout ce qu’il a fait pour l’humanité tout entière.

Nous sommes venus pour fêter Serigne Touba et nous ressourcer. On vit à Paris. Je viens spécialement tous les ans pour le Magal. Nous avions eu échos des fortes précipitations à Touba mais nous sommes rendus compte qu’’il n’y a pas des inondations. C’est dire que quelques soit les conditions, les fidèles viendront en masse au Magal».

Pour Mbaye Ngom, un autre talibé venu de Bambey déclare « le Magal de cette année a battu le record en terme de mobilisation. Il y a beaucoup de monde. Nous rendons grâce à Dieu. Il y a vraiment de l’engouement. Nous nous sommes recueillis auprès du mausolée de Serigne Touba. Nous avons eu la chance cette année de pouvoir y accéder.

Nous avons pris pour la paix, pour nous-mêmes et notre famille. Après avoir terminé, nous allons rendre visite à notre marabout pour recueillir ses prières avant de rentrer.Il y avait une marée humaine dans toutes artères qui mènent vers la Grande Mosquée».

Cette journée de Magal a été marquée par des récitals de Coran, de khassaïdes (poèmes écrits par Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké) et de Bernde (nourriture en abondance). Partout, ce sont des tentes qui sont aménagées avec une sonorisation pour distiller les khassaïdes. Des mets somptueux sont offerts gratuitement aux hôtes comme le recommande Cheikh Ahmadou Bamba. La cérémonie officielle que présidera le ministre de l’intérieur, Antoine Felix Abdoulaye Diome en présence du Khalife Général des Mourides,Serigne Mountakha Bassirou Mbacké et toute la famille de Serigne Touba sera la dernière étape de ce Magal.

Adama NDIAYE

Leave a reply