Travaux des 3 axes routiers menant vers baba garage : les populations s’insurgent contre les lenteurs

0
811

Le mouvement dénommé Carrefour citoyen qui regroupe la société civile, les responsables politiques des localités impactées par les axes routiers Bambey-Baba Garage Koul et Touba Toul-Keur Samba Kane-Keur Nganda a organisé, samedi, un point de presse à Baba Garage. Ces acteurs s’insurgent contre les lenteurs notées dans les travaux des axes routiers.

L’accès dans la localité de Baba Garage est très difficile. Il faut faire beaucoup de temps pour accéder dans cette localité de Bambey à cause du mauvais  état de ces 3 axes  routiers en cours de réalisation. C’est pourquoi les populations impactées par ces axes, regroupées  autour de Carrefour  citoyen, ont organisé un point de presse pour dénoncer les lenteurs notées dans les travaux des axes routiers Bambey-Baba Garage, Touba Toul Keur Samba Kane. Cheikh Thioune, le porte-parole de Carrefour citoyen explique :  » nous nous sommes levés ce matin  pour dénoncer les lenteurs constatées  dans les travaux de bitumage des axes routiers Bambey-Baba Garage- Koul et Touba Toul -Keur Samba Kane, Baba Garage keur Nganda. On ne peut pas rester les bras croisés parce que Carrefour citoyen est un mouvement très actif et très  dynamique. Nous sommes restés longtemps sans rien faire. Nous lançons donc  un appel à la direction des routes et au ministre des infrastructures routières pour leur dire que les travaux des deux entreprises chargées des travaux, Chabane et Cse, sont très lentes. On n’a plus la possibilité d’utiliser nos 3 axes. Nous sommes dans une situation désastreuse. Et pis, nous nous approchons de l’hivernage ». Et il poursuit : « ce que nous leur demandons de faire, c’est d’interpeller les entreprises en charge de ce bitumage. On ne peut pas comprendre qu’on bloque  tous les 3 axes qui mènent dans notre localité ». Et de continuer : « L’entreprise Chabane a débuté les travaux entre Bambey -Baba Garage et s’est déplacée aussitôt dans l’axe Touba Toul-Keur Samba Kane . Nous voulons qu’elle renforce la logistique. Le matériel que les entreprises utilisent est insuffisant. La situation s’est dégradée avec l’aménagement des déviations impraticables. Les populations s’engagent à durcir le ton si rien n’est fait ». L’honorable député Abdou Dieng qui a pris part à la rencontre s’engage à porter le plaidoyer à l’Assemblée nationale.

ADAMA NDIAYE

Leave a reply