«Troisième mandat» : Gadio bloque Macky

0
743

L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, ne cautionne pas les velléités supposées et/ou avérées de « troisième mandat » pour le président Macky Sall. Ramant à contrecourant de tous ceux qui incitent l’actuel chef de l’Etat à postuler à une troisième candidature à la magistrature suprême, Cheikh Tidiane Gadio qui est pourtant député de la coalition présidentielle  a invité Macky Sall «à se ressaisir» et à s’aménager une « belle sortie ». Il était l’invité de l’émission Jury du dimanche sur Iradio.

A moins de dix mois de la présidentielle 2024, une autre voix discordante semble émerger au sein de la majorité présidentielle pour récuser toute idée de troisième candidature du Président Macky Sall. Cette fois, ce n’est ni l’ancien Premier ministre Aminata Touré ni l’ex-ministre conseiller Arona Ndoffène Diouf qui se retournent contre l’appel sourd des partisans de Macky Sall à une troisième candidature à la magistrature suprême. Invité de l’émission Jury du dimanche sur Iradio hier, dimanche 21 mai 2023, l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères et actuel député de la majorité présidentielle, Cheikh Tidiane Gadio, a ramé à contrecourant de toute idée de « troisième mandat ». Interrogé en effet sur cette question qui focalise le débat politique actuellement au Sénégal, Cheikh Tidiane Gadio s’est voulu clair. « Le président Macky Sall est un frère et nous avons d’excellentes relations. Si j’avais la chance et je cherche cette chance depuis le mois de septembre de lui parler, je lui suggérerais d’entendre l’autre son de cloche, qui sont des gens comme moi et d’autres, qui lui diront ceci : Monsieur le Président, vous avez eu un destin exceptionnel, vous avez une chance historique pour votre génération de faire ce que vous avez accompli. Vous avez réussi beaucoup de choses. Vous avez fait des réalisations indéniables. Les Sénégalais, en grande majorité, savent ce que vous avez fait. Vos ennemis trouveront que vous n’avez rien fait. Vos adversaires, certains critiqueront ce que vous avez fait dans certains aspects. Mais les Sénégalais, en général, reconnaissent que vous avez fait du bon travail ».  Prenant dans la foulée pour exemple le premier président de la République du Sénégal, en l’occurrence Léopold Sédar Senghor, l’ancien patron de la diplomatie a fait savoir que Macky Sall peut avoir  « une belle sortie ». Aussi lui a-t-il souhaité  « qu’il refuse de toutes ses forces de céder aux sirènes, aux vociférations des gens qui sont autour de lui. Je l’invite à se ressaisir parce qu’il n’a plus rien à prouver à qui que ce soit ». Et Cheikh Tidiane Gadio de conclure : « L’honneur du Sénégal, c’est d’aider son président à sortir en marchant sur le tapis rouge qu’on le déroule. La grande porte de l’histoire pour lui, c’est de dire non à ses partisans ».

M DIENG

 

Leave a reply