Tunisie : les multiples arrestations inquiètent l’UE

0
339

(APS) – L’Union européenne (UE) a fait part de son ‘’inquiétude’’ suite aux récentes arrestations de plusieurs figures de la société civile, de journalistes et d’acteurs politiques en Tunisie, a indiqué mardi son porte-parole, Nabila Massrali.

‘’L’Union européenne a suivi avec inquiétude les récents développements en Tunisie, notamment les arrestations concomitantes de plusieurs figures de la société civile, de journalistes et d’acteurs politiques’’, a-t-elle dit dans une déclaration publiée sur le réseau social X.

Nabila Massrali a rappelé ‘’le rôle fondamental’’ que les associations de la société civile et les médias jouent dans toutes les démocraties.

L’Union européenne précise que ‘’les libertés d’expression et d’association, au même titre que l’indépendance de la justice, sont garanties par la Constitution tunisienne et constituent le socle” de son ”partenariat’’ avec la Tunisie.

Nabila Massrali a rappelé que la Tunisie est un pays qui s’est de tout le temps distingué par le dynamisme de sa société civile et c’est dans ce sens que ‘’l’Union européenne continuera à travailler conjointement avec les associations afin de soutenir leurs activités dans le respect du cadre juridique en place’’.

L’avocate Sonia Dahmani fait l’objet d’une enquête, depuis samedi, pour diffusion de “fausses informations dans le but de porter atteinte à la sûreté publique” et “incitation à un discours de la haine”.

Les chroniqueurs Mourad Zeghid et Borhen Bsaies ont été placés en détention dimanche pour des critiques sur la situation du pays.

Leave a reply