UEMOA : une hausse de 0,6 % des prix des produits de consommation en mars dernier

0
636

(APS) – Les prix des produits de consommation ont augmenté de 0,6 % en mars dernier, dans les pays de l’UEMOA, a-t-on appris de ladite institution régionale.

En rythme mensuel, cette augmentation résulte des hausses du niveau global des prix observés au Mali (2,5%), au Togo (0,7%), au Bénin (0,6%), au Burkina Faso (0,6%), en Côte d’Ivoire (0,4%), au Niger (0,4%) et en Guinée-Bissau (0,1%) et, d’autre part, de la baisse du niveau global des prix au Sénégal de (-0,7%).

En mars 2023, le niveau des prix des produits de consommation a enregistré une progression de 5,7 % dans la zone UEMOA, comparativement à son niveau de mars 2022, souligné le département chargé des politiques économiques et de la fiscalité intérieure de l’UEMOA.

De mars 2022 à mars 2023, ‘’les prix sont montés dans tous les pays de l’Union’’, affirme la même source dans une note de conjecture.

‘’Ainsi, les différentes variations par ordre décroissant enregistrées sont de 10,2% en Guinée-Bissau, 9,5 % au Sénégal, 7,6 % au Mali, 6,9 % au Bénin, 6,3 % au Togo, 5,2 % en Côte d’Ivoire, 2,9 % au Burkina Faso et 1,4 % au Niger’’, indique-t-elle.

Le document ajoute que ‘’cette inflation est en hausse au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Niger, au Sénégal et au Togo, comparativement au mois précédent (février dernier)’’.

Quant au taux d’inflation en moyenne annuelle de mars 2023, il est de 7,2 % au niveau régional.

En effet, cette inflation est supérieure à 3,0 % dans la quasi-totalité des Etats membres de l’Union.

Ainsi, par ordre décroissant, les taux d’inflation sont de 12,8 % au Burkina Faso, 10,6 % au Sénégal, 9,2 % au Mali, 8,8 % en Guinée-Bissau, 7,1 % au Togo, 5,2 % en Côte d’Ivoire, 3,3 % au Niger et 1,6 % au Bénin.

Leave a reply