Utilisation des fonds covid 19 : la Fédération sénégalaise de basket écarte toute malversation financière

0
617

La Fédération sénégalaise de basket-ball se défend d’avoir reçu des sommes en espèces du DAGE du Ministère des Sports, dans le cadre du fonds COVID-19. Dans un communiqué reçu ce mercredi 21 décembre, l’instance dirigée par Me Babacar Ndiaye a tenu à apporter des précisions et démentir «les allégations fausses et mensongères » publiées dans la presse.  Aussi se réserve-t-elle le droit de donner une suite judiciaire à ces propos qualifiés de diffamatoires et soutenus par des personnes « encagoulées ».

La Fédération Sénégalaise de Basket-ball se défend d’avoir reçu une somme en espèces du ministère des Sports dans  le cadre du fonds COVID-19. Dans son communiqué qu’elle a rendu public hier, mercredi 21 décembre, l’instance fédérale a  tenu à apporter  en cinq points des précisions et fustiger la publication par une certaine presse d’un document dont l’auteur ou les auteurs, indique-t-il,  « n’ont même pas le courage et l’honnêteté de dévoiler leurs identités ». « Les allégations contenues dans ledit document sont fausses, mensongères, inexactes et diffamatoires ».  Le Président de la Fédération Sénégalaise de Basket-ball précise qu’il n’a reçu aucune somme en espèces de Monsieur le DAGE du Ministère des Sports, dans le cadre du fonds COVID-19, à fortiori celle de 140 000 000 frs. Il n’a pas non plus remis aucune somme en espèces à Monsieur le DAGE dans le même cadre », récuse- t-il  « il n’est écrit nulle part dans le rapport de la Cour des comptes une telle affirmation qui est une pure invention destinée à salir la personne du Président par des détracteurs connus de tous »,  souligne-t-il. La Fédération sénégalaise de basket a ainsi tenu à préciser qu’aucun détournement ou malversation n’a été retenu contre elle par le rapport  de  la  Cour  des  comptes. « Le rapport de la cour des comptes est un audit effectué auprès du DAGE du Ministère des  Sports  qui  a  donné  des  explications  sur  les  modalités  utilisées  pour  obtenir  le décaissement des sommes et le paiement aux différentes fédérations sportives.  A  la  lecture  du  rapport  de  la  Cour  des  comptes,  la  Fédération  Sénégalaise  de  Basket-ball constate qu’après examen des explications et des pièces justificatives fournies par Monsieur  le  DAGE,  la  Cour  des  comptes  n’a  retenu  aucun  détournement,  aucune  malversation financière, aucun paiement fictif, aucun manquant dans les sommes payées ou un quelconque faux pouvant donner lieu à des poursuites judiciaires. C’est pourquoi d’ailleurs elle n’a pas  instruit l’ouverture d’une information judiciaire contre Monsieur le DAGE du ministère des Sports.  La Cour lui a simplement demandé à titre de recommandation l’arrêt des paiements en espèces», explique- elle avant d’indiquer le montant que l’instance dirigeante a bénéficié  dans le  cadre du fonds. « Au regard des conclusions et recommandations de la Cour des comptes, la Fédération Sénégalaise de Basket-ball s’interdit toute polémique politicienne sur un sujet aussi sensible. La Fédération Sénégalaise de Basket-ball précise par ailleurs avoir bénéficié de la somme de 15 millions dans le cadre du fonds COVID-19 du Ministère des Sports, montant qui a été distribué aux clubs et différents acteurs du basket et permis l’achat de matériels et produits de lutte contre la pandémie », soutient-elle. Devant cette situation, la structure dirigée par Me Babacar Ndiaye, n’écarte pas de donner des suites judiciaires à ces allégations qu’elle juge diffamatoires. « Bien évidemment, le Président de la Fédération Sénégalaise de Basket-ball se réserve le droit de donner une suite judiciaire à ces propos diffamatoires soutenus par des personnes encagoulées au  sein  d’un mouvement dont  le seul  but  reste  l’usurpation  de  la gestion  du Basket-ball  en  lieu  et place  des  personnes  légalement  élues  par  l’ensemble  des  clubs du Sénégal»,  a conclu le communiqué du FSBB.

Omar DIAW    

 

Leave a reply