Vers l’implantation de la RSE au sein des entreprises sénégalaises

0
200

Le ministre du Travail, du dialogue social et des relations avec les institutions, Samba Sy a procédé ce matin, mardi 17 mai 2022, à Dakar à la cérémonie de remise d’attestations aux premières entreprises bénéficiaires du « Label RSE-CNP », consacrant ainsi le processus de labélisation des entreprises devenu incontournable eu égard aux nombreux défis à relever.

Dans son propos liminaire, le ministre, mettant en relation cette action et le contexte spécifique de mutation du marché du travail et de reprise progressive consécutive à la pandémie de Covid-19, estime que promouvoir la responsabilité sociale d’entreprise « me semble pertinent et approprié, eu égard aux nombreux défis à relever ».

A l’entendre, il s’agit de mettre l’accent sur des facteurs non financiers dont les entreprises, grandes ou petites, devraient tenir compte dans leur prise de décisions.

Considérant que le Sénégal a du chemin à faire, il dira : « Nous le savons bien : en initiant ce nouveau programme de labélisation, le Conseil national du patronat Sénégalais (Cnp) entend jouer un rôle majeur dans la promotion et le développement des compétences en matière de RSE dans des domaines aussi variés que la formation, les emplois locaux, la sécurité et santé au travail etc ».

« En conférant aux entreprises citoyennes des avantages concurrentiels au regard de votre Charte Rse en conformité avec les priorités nationales et les directives du Bureau international du Travail (Bit), vous faites preuve d’une innovation majeure qui épouse parfaitement les contours de la politique du gouvernement qui entend tout mobiliser pour le développement et la promotion d’un milieu de travail sain et prospère », confie le ministre Samba Sy.

« C’est pourquoi l’Etat, dira-il, à travers ses démembrements ministériels, va apporter sa contribution à la réalisation d’un tel programme qui va contribuer grandement à une implantation de la Rse au sein des entreprises sénégalaises et à une plus grande promotion du processus de labélisation des entreprises ».

Baïdy Agne dans son mot d’ouverture de la cérémonie de lancement du « Label Rse-Cnp » a soutenu que ce label Rse-Cnp permettra d’agir au niveau des entreprises du Cnp, non sans solliciter un accompagnement de l’Etat puisque le dialogue public/privé et le dialogue social doivent jouer un rôle fondamental dans les domaines essentiels, tels que la modernisation de l’organisation du travail ; l’anticipation des changements structurels, l’accompagnement des restructurations et l’adaptation du cadre contractuel permettant le développement de nouvelles formes de travail.

« Les entreprises citoyennes ainsi labellisées bénéficieront de la part de notre confédération patronale ce qui sans doute permettra davantage à notre organisation patronale d’être plus concurrentielle », dira M. Agne.

Cette rencontre est aussi le couronnement des efforts consentis par les personnels des entreprises récipiendaires à savoir, Groupe Bolloré, Icon’s, Mamelles jaboot, Cma Cgm, Sar, Iressef. Et ce, grâce au leadership de leurs « directeurs généraux respectifs qui ont pris de leur temps précieux pour appuyer le Cnp », estime-t-il.

« Cette fructueuse collaboration a permis de boucler avec succès cette première phase de formation des 40 bénéficiaires », a-t-il ajouté.

JEAN PIERRE MALOU  

Leave a reply