Victoire du Sénégal à la CAN U17 : Macky Sall offre 10 millions à chaque Lionceau

0
630

Vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 17 ans en Algérie et accueillie triomphalement à leur retour à Dakar, l’équipe nationale du Sénégal a reçu les honneurs hier, dimanche 21 mai au Palais de la République. En plus de les offrir en exemple de la jeunesse, le chef de l’Etat, Macky Sall  a décidé de les récompenser en accordant une prime spéciale de 10 millions de francs CFA à chacun des joueurs de l’équipe nationale.  

Sacrée ce vendredi dernier champion d’Afrique de la 14ème édition de la CAN des moins de 17 ans contre le Maroc (2-1), l’équipe nationale du Sénégal a reçu les honneurs de la nation lors de la présentation du trophée hier, dimanche 21 mai, au Palais de la République.

«En vous recevant au Palais de la République, j’ai voulu vous offrir en exemple à notre jeunesse dont vous devenez désormais une source d’inspiration dans la quête de l’excellence. Vous êtes entrés dans l’histoire. Vous êtes des «Gaindé», des champions.  Vous avez honoré la nation sénégalaise. C’est pourquoi, pour vous dire merci, j’ai décidé de vous allouer, ainsi qu’à chacun des membres de la délégation de la CAN, une prime de 10 millions de FCfa», a-t-il déclaré avant d’annoncer la décision d’honorer et de décorer, dans les différents ordres nationaux prochainement, les sportifs champions d’Afrique toutes disciplines confondues au cours des cinq dernières années.

«Vous avez fait montre de civisme et de patriotisme»

Le Chef de l’Etat a ainsi a profité de cette présentation du trophée pour louer le patriotisme et  le civisme dont a fait montre  la bande à Amara Diouf, Serigne Diouf, Abdoul Aziz Fall et autre Omar Sall durant la compétition. «Il est juste d’être remerciés et honorés pour le parcours historique que vous venez de réussir en offrant au pays sa première CAN U20. Ce que je retiens de votre parcours se sont les valeurs fondamentales que vous avez incarnées. Vous avez fait montre de civisme et de patriotisme. Nous avons entendu chanter l’hymne nationale avec force et conviction, sans fausse note. C’est extrêmement important quand on est en campagne pour défendre les couleurs nationales. Cela montre que vous êtes conscients de votre mission au service de la nation. Vous avez démontré de fortes qualités mentales indispensables à la culture de la gagne», déclare-t-il.

«Ce sont les qualités des grands compétiteurs qui ne renoncent jamais même quand les circonstances ne sont pas favorables. C’est ce qui est arrivé en finale lorsque vous avez encaissé un but en cours de jeu. Vous avez renversé le match en moins de cinq minutes. Cette remontada est la marque des grandes équipes qui déroule parfaitement leur football et qui attendent la moindre occasion pour faire la différence», ajoute-t-il.

Poursuivant son propos, le président de la République a commenté, avec un brin d’humour la manière avec laquelle le défenseur Serigne Fallou réussi à marquer le penalty égalisateur et la tête rageuse de la victoire sénégalaise en finale.  Mais au révélant la discipline individuelle, le sens du jeu dans la solidarité. En somme, les qualités qui ont permis au Sénégal de réaliser un parcours sans faute en gagnant match après match et  en faisant de chaque partie une finale», note-t-il. «Dem ba Jexx fila meuna yem. Gathié Ngalama» ! Vos statistiques parlent d’elles mêmes. Meilleures attaques, meilleur buteur avec Amara Diouf, meilleur gardien avec Serigne Diouf. Je voudrais remercier le coach Serigne Saliou Dia, pour votre coaching gagnant lors de la finale avec l’entrée de Mamadou Savané, auteur du but victorieux. Mais surtout avec vos qualités de meneur d’homme. Parce que pour réussir en petite catégorie, il faut être à la fois entraîneur et éducateur. Bravo ! », s’exclame-t-il,  avant de demander des applaudissements pour toute l’équipe nationale.  Le Président Macky Sall considère que  la performance des cadets sénégalais  confirme le standing  du  Sénégal dans le concert des nations de football africain et mondial et l’investissement de l’Etat dans le sport.

«Derrières nos performances, il n’y a une politique soutenue d’investissement  dans le domaine des infrastructures sportives mais aussi d’encadrement et d’accompagnement de nos équipes nationales toute catégories confondues»,  soutient-il.

Omar DIAW

 

Leave a reply