Ville intelligente : Diamniadio à l’heure de la co-construction

0
364

Le ministre, délégué général à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (Dgpu), Diène Farba Sarr a lancé, hier mardi 5 octobre, à Dakar les travaux d’ateliers de trois jours portant élaboration de la feuille de route stratégique pour un modèle de ville intelligente de Diamniadio.    

Faire de Diamniadio une ville intelligente, moderne et durable requiert une fourniture d’infrastructures mutualisables de connectivité permettant des usages massifs et/ou innovants (fibre optique, réseau mobile, wifi public), l’utilisation du numérique pour proposer des services urbains (énergie, eau assainissement, mobilité, déchets) efficients aux citoyens, s’appuyer sur le numérique pour piloter le développement et la gestion du pôle urbain et enfin mobiliser les citoyens et agents par le numérique pour construire la ville de demain. 

C’est ce, à quoi s’engagent les acteurs. Hier, mardi 5 octobre, lors du lancement du cycle d’ateliers de trois jours en vue d’élaborer une feuille de route stratégique pour un modèle de ville intelligente, le ministre, délégué général à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (Dgpu), Diène Farba Sarr a magnifié l’initiative portant réflexions sur l’élaboration du programme smart city. «C’est conscient de la nécessité de ce changement de paradigme que j’ai instruit dès mon arrivée à la tête de la Dgpu une cellule entièrement dévolue à la ville intelligente, non seulement pour travailler sur le contenant mais aussi sur les configurations du pôle urbain en termes de contenus smart», a-t-il déclaré.

Le secteur de la sécurité, de la sureté et de la mobilité urbaine, des bâtiments, des emplois, du travail à distance et bon nombre des secteurs connaitront encore des développements rapides si les supports techniques sont pourvus.

Ces ateliers sont des moments forts dans l’affirmation de cette vision de Diamniadio, ville intelligente mais aussi une étape cruciale pour identifier et s’accorder sur les éléments du contenu et d’usage. L’objectif de ces ateliers est de permettre au cabinet TACTIS en partenariat avec la Dgpu, chargée de la mission d’assistance à la maitrise d’ouvrage, de recueillir des avis des partenaires et de l’ensemble des parties prenantes du pôle urbain de Diamniadio pour élaborer, consensuellement, la feuille de route stratégique de Diamniadio qui se veut «ville intelligente». La réflexion sur l’élaboration du programme smart city est structurée en trois thématiques sectorielles portant sur la connectivité, le développement durable et le cadre de vie.

Sur ce, M. Sarr d’indiquer que «la ville intelligente n’est seulement une question d’infrastructures mais aussi d’usage, de pratique et de gouvernance».

Enfin, il dira : «Lancer une ville intelligente est certes un premier pas mais lui donner une vocation reste un challenge. Et, c’est ce, à quoi nous sommes attendus ».

JEAN PIERRE MALOU

Leave a reply