Vingt cinq talibés de la région de Thiès formés à la plomberie

0
147

(APS)- Au total, vingt-cinq talibés (élèves des écoles coraniques) issus des trois départements de la région de Thiès ont bénéficié d’une formation en plomberie en vue de faciliter leur insertion professionnelle, a annoncé à l’APS, mardi, Cheikh Ahmed Tidiane Sèye, chargé de programmes au projet  »un talibé, un métier ».

‘’C’est une phase pilote avec 25 talibés qui sont formés en plomberie », a-t-il déclaré au cours de la cérémonie de clôture de la formation.

Le projet ‘’un talibé, un métier » est articulé autour de la formation, la certification, l’accompagnement et l’insertion socio-professionnelle, selon les initiateurs.

Il est mis en œuvre en collaboration avec la fondation Thierno Ahmadou Barro et le fonds de Financement de la Formation professionnelle et technique (3FPT).

Le projet compte négocier des contrats de stage avec les chambres de métiers. Le 3FPT, en relation avec la DER, va accompagner les talibés qui veulent faire de l’autoentreprenariat.

La première phase de ce projet est financée à hauteur de 50 millions 463 mille FCFA, selon le représentant du 3FPT, Souleymane Baldé.

‘’Nous avons vu des jeunes, qui […] ont toujours été dans des daara, aujourd’hui monter et démonter des arrivées d’eau, mettre en place un système de chasse, un système de plomberie et maîtriser l’ensemble des outils techniques’’, s’est-il réjoui.

Il a indiqué qu’en 20 jours de formation intensive, les talibés ont appris tous les rouages qui permettent à un ouvrier d’exercer pleinement son métier.

‘’C’est une formation professionnelle, nous pensons que pour vraiment avoir un Sénégal émergent, nous avons besoin des ouvriers qualifiés’’, a souligné Cheikh Ahmed Tidiane Sèye

‘’C’est un projet qui vise à accompagner plus de 200 talibés dans des métiers porteurs comme la plomberie, MSI (installation et maintenance de systèmes d’irrigation connecté à l’énergie photovoltaïque), l’aviculture et l’horticulture’’, a-t-il poursuivi.

M. Sèye  a toutefois insisté sur la nécessité d’accompagner ‘’les talibés qui maîtrisent le Coran et qui ont les compétences pour intégrer les entreprises ».

La deuxième cohorte de 25 talibés sera formée à partir de la semaine prochaine. A terme, le projet va enrôler quelque 1 600 000 talibés issus de 21 mille daara à travers le pays, a-t-on appris des promoteurs.

Leave a reply