Y’en a marre et Frapp autorisés à occuper la rue pour un rassemblement pour l’indépendance de la justice

0
201

Le grand rassemblement pour l’indépendance de la justice, programmé dans la capitale sénégalaise par les mouvements Frapp et Y’en a marre, aura finalement lieu ce jour, vendredi 17 décembre. Pour cause, interdit la semaine dernière, il a été autorisé cette fois par le préfet de Dakar, Mor Talla Tine.

Les allées du Centenaire vont abriter ce jour, vendredi, la fameuse manifestation pour l’indépendance de la justice projetée à Dakar par les mouvements Frapp et Y’en a marre. Le rassemblement qui avait enrôlé presque toute l’opposition, de Yewwi Askan Wi à Wallu Sénégal, comme les mouvements citoyens et autres pour protester contre la marche actuelle de Dame justice, et qui avait été interdit la première fois par le préfet de Dakar Mor Talla Tine, a reçu cette fois l’aval de l’autorité.

Comme l’a informé hier, jeudi, Guy Maruis Sagna. Le rassemblement aura ainsi lieu ce vendredi 17 décembre 2021, de 15 H à 19 H, au Rond-point Vieux Sing Faye, sur les Allées du Centenaire. Ce rassemblement dit du « Peuple pour l’indépendance de la justice » se tient en même temps partout au Sénégal, selon le chef de file de Frapp France dégage.

Pour rappel, après l’interdiction de leur manifestation de vendredi dernier par le préfet de Dakar, Mor Talla Tine, les mouvements Frapp et Y’en a marre avaient tout d’abord décidé d’appeler à la résistance.

« Nous avons appelé à la résistance partout au Sénégal particulièrement à Dakar contre l’arrêté du préfet que nous considérons comme illégal et illégitime, qui interdit une énième fois une manifestation. L’interdiction de cette manifestation qui devait se tenir ce vendredi à 16 h de la grande porte de l’Université Cheikh Anta Diop à l’Assemblée nationale, par le ministre de l’Intérieur, par le président Macky Sall, est une violence contre le peuple sénégalais, et contre les mouvements sénégalais », avait tenu à dire Guy Marius Sagna.

Finalement, suite à la médiation de la plateforme Jammi Rewmi, Frapp et Y’en a marre s’étaient engagés à reporter leur marche pacifique. Dans la foulée, ils informaient qu’ils avaient «…changé d’itinéraire et suspendu la manifestation jusqu’ à vendredi prochain. Et nous invitons le peuple sénégalais, non pas à une marche, car nous allons faciliter les choses aux policiers et aux gendarmes, à Antoine Diome et à Macky Sall, nous allons faire un rassemblement dans un lieu qui sera plus facile à encadrer. Nous y invitons tous les Sénégalais à venir exprimer leur crainte, leur préoccupation, leur peur et inquiétudes quant à la marche de cette justice. Une justice que nous considérons comme une justice à deux vitesses, ligotée, que nous devrons libérer. Cette justice ne peut semer que les germes de la violence, elle est violente parce que ligotée, manipulée, instrumentalisée par l’Exécutif », avait dénoncé Guy Marius Sagna au cours d’un point de presse. 

M DIENG

Comments are closed.