«Yewwi Askan Wi» à Bounkiling au bord de l’implosion : Pastef rouspète et crée une nouvelle instance

0
312

La coalition départementale de « Yewwi Askanwi » de Bounkiling a volé en éclats suite aux malentendus qui opposent la coordination aux responsables du Pastef. Ces derniers s’offusquent de l’éviction de Atap Sané supposé être le responsable départemental, remplacé par le sieur Ousmane Diallo ex-communié. Devant l’exaspération qui ne finit presque pas, les camarades d’Ousmane Sonko ont tout simplement décidé de créer des sections communales et leur propre coalition en mettant en garde la tutelle pour arbitrage du comité de pilotage.

Ce sont des militants et responsables de Pastef-les patriotes manifestement très en colère qui ont fait face à la presse,  dimanche dernier, pour fustiger ce qu’ils qualifient des manœuvres de bas étage. « Nous avons convoqué ce point de presse pour dénoncer le comportement de certains de nos compagnons de la coalition Yewwi Askanwi qui se disent responsables des autres partis dans la coalition  du département de Bounkiling. Le 21 septembre dernier, ils ont appelé à une rencontre à Bounkiling pour une prise de contact mais à la grande surprise de notre coordonnateur départemental, ils ont dit qu’ils vont monter un bureau au niveau du département de Bounkiling », a déclaré Moussa Sy, le coordonnateur de la section communale et chargé des élections au niveau du département de Bounkiling du Pastef.

Pis, ajoute-t-il, « ils avaient déjà formé un bureau et ont décidé d’excommunier notre coordonnateur Atap Sané des instances de décision en le proposant juste au poste de chargé de communication, ce qu’il a refusé d’occuper à juste raison. Ce qui nous parait plus scandaleux, c’est le fait de retirer notre coordonnateur et de mettre à sa place Souleymane Diallo qui a déjà été exclu du parti Pastef dans le département pour fautes multiples. Ce que nous n’allons pas accepter. Ce sont des gens qui vont dans les communes et y créent leurs propres responsables à leur convenance et forment des bureaux fictifs », a souligné Moussa Sy.

Abdourahmane Tamba, le secrétaire général de la section communale du Pastef de Bounkiling et chargé de la vente des cartes d’interpeller : « nous appelons la conférence des leaders de la coalition pour qu’ils rappellent ces gens à leur place. Ils ne cessent de nous provoquer et nous, nous avons décidé de créer une nouvelle coalition et c’est sans doute celle-ci qui est reconnue dans tout le département de Bounkiling. Dans toutes les communes, nous avons créé des sections de la coalition « Yéwi Askanwi » et nous attendons que le niveau national fasse l’arbitrage du comité de pilotage.  Nous profitons de cette occasion pour lancer un appel à remettre le sieur Atap Sané à sa place. Depuis le 29 août, nous avons déposé des plaintes sur la table du niveau national mais jusqu’à présent le parti n’a pas tranché. Nous interpellons le président Ousmane Sonko à se prononcer sur cette question car le sieur Diallo continue de brandir un titre arguant que c’est le niveau national qui l’a proposé à ce poste de coordonnateur de Pastef dans le département de Bounkiling. Et si cela continue dans le flou, nous allons geler nos activités jusqu’à ce que la lumière soit totalement faite là-dessus. »

Nous avons tenté en vain de joindre le coordinateur de la coalition Yewwi Askanwi.

Moussa DRAME

Leave a reply