«Yewwi Askan wi», à l’épreuve de Barth ! á la mairie de Dakar

0
278

La reconquête de la mairie de Dakar aux élections locales de janvier 2022 risque d’être un véritable parcours de combattant pour la nouvelle coalition bâtie autour de Khalifa Sall de Taxawu Senegaal, Ousmane Sonko de Pastef-Les Patriotes et autre Moustapha Sy du Pur. Pour cause, cette coalition devrait non seulement enjamber la convoitise de la coalition majoritaire et du président Macky Sall qui font de la prise de Dakar plus qu’une question d’honneur, mais encore «subjuguer» la candidature au forceps de Barthélémy Dias. Pour cause, le maire de Mermoz Sacré-Cœur qui clame urbi et orbi que son ambition à la mairie de Dakar est incontournable pour janvier prochain vient encore de réitérer sa posture de candidat de premier choix pour le camp de Khalifa Sall et ses alliés. En l’absence de la candidature de l’ancien maire révoqué de Dakar !

Barthélémy Dias persiste et signe pour sa candidature à la mairie de la ville de Dakar. En rencontre avec ses partisans avant-hier, samedi, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur a encore réitéré son ambition et sa détermination à diriger la ville de Dakar. Barthélémy Dias qui menait sa campagne «Dox Mbook » entamée depuis quelques mois et consistant à se rapprocher de la population de Dakar, leur parler et dérouler ainsi son ambition et celle de toute la coalition «Yewwi Askan Wi» a clairement signifié devant les militants de Taxawu Dakar qu’il est le bon profil pour diriger la mairie de Dakar.

« Je suis sûr que Khalifa Sall ne sera pas candidat à la mairie de Dakar. J’ai été à ses côtés dans tous les fronts. S’il y a quelqu’un qui s’est beaucoup investi pour gagner le cœur des Dakarois, c’est bien Barthélémy Dias».

A-t-il dit sans fioritures

Le maire de la commune de Mermoz/ Sacré-Cœur qui est resté logique avec lui-même, dans la foulée de ses nombreuses sorties politiques proclamant sa candidature à la mairie de Dakar, dira par ailleurs que « S’il y avait parmi nous un meilleur profil, je serai le premier à le soutenir… Mais, même dans le sondage de Macky Sall, je suis le seul, de l’opposition, à y figurer… ».

En effet, évoquant par suite une enquête d’opinion menée par le camp de la majorité, Barthélémy Dias a tenu à dire que ce sondage mené par Macky Sall et cie montre à suffisance qu’il est incontournable pour la conquête de la ville.  « Macky Sall a fait son sondage (sur les candidats les plus à même de gagner les Locales à Dakar-ndlr). Les deux sont de sa mouvance, le troisième, c’est moi, Barthélémy Dias et qui, d’autre part, reste le seul de toute l’opposition qui inquiète Macky Sall et ses hommes ».

Du coup, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur qui se pose comme le meilleur profil pour candidater à la mairie de Dakar au sein de l’opposition vient accentuer la pression autour de la coalition nouvellement constituée autour de Khalifa Sall de Taxawu Senegaal, Ousmane Sonko de Pastef-Les Patriotes et autre Moustapha Sy du Pur (Parti de l’unité et du rassemblement). Une coalition qui devra non seulement se confronter à la convoitise affichée du pouvoir en place de prendre possession de Dakar qui échappe au pouvoir en place depuis 2009, mais encore régler le cas Barthélémy Dias.

D’autant plus que certaines indiscrétionsfont état de tractations dans les coulisses de la coalition Yewwi Askan wi pour faire de l’actuelle mairesse de Dakar, Soham Wardini, sa candidate pour la Ville de Dakar bien qu’elle soit de l’Alliance des forces de progrès (Afp) de Moustapha Niasse (Bby). Toute chose que le maire de Mermoz/Sacré-Cœur, soutien indéfectible et lieutenant de Khalifa Sall, pourrait avoir du mal à digérer, au même titre que ses militants très actifs dans Taxawu Dakar.

Reste maintenant à savoir si Khalifa Sall, Ousmane Sonko et Moustapha Sy sauront faire preuve d’assez de tact politique pour sublimer la question Dias et éviter un clash au cas où…Ce qui revient à penser que la prise de Dakar, aux prochaines élections locales, n’est pas seulement une épine dans le pied de Bennoo Bokk Yaakaar.

 MOCTAR DIENG

Leave a reply