Yewwi Askan Wi : Moustapha Guirassy claque la porte de la présidence de la Commission communication

0
334

Dégâts collatéraux des investitures au sein de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) ou simple convenance personnelle? Le moins que l’on puisse dire, le député Moustapha Mamba Guirassy vient de démissionner de son poste de président de la Commission communication de la ladite coalition. L’information a été donnée par le site d’information générale Seneweb.

La source renseigne que le président de la formation politique Sénégal en tête (SET) a adressé sa lettre de démission au président de la conférence des leaders de YAW, Khalifa Sall, ancien maire de la ville de Dakar. Cela, sans plus de détails sur les raisons de cette démission.

Toutefois, il convient de rappeler que le député Guirassy fait partie des leaders frustrés par les investitures au sein de la coalition YAW. Il s’agit l’AG/Jotna de maître Moussa Diop, le Parti Nouvelle Génération de Mamadou Lamine Thiam, l’Appel 3J de Aminata Lo Dieng, Bess du Ñak de Serigne Mansour Sy, CREDI du professeur Hamidou Dathe, FPRS de Djibril Diop, FSD-BJ de Cheikh Bamba Dieye, SET de Moustapha Mamba Guirassy, PARE SUXXALI SENEGAL de Abdou Karim Fall.

Ces derniers n’avaient pas été tendre avec leurs compagnons de YAW. Ils avaient accusé Ousmane Sonko et Khalifa Sall d’avoir fait preuve d«’esprit partisan » et de « calculs politiciens » durant la confection des listes de candidature pour les joutes à venir. Enfonçant le clou, ils les avaient accusé d’avoir trahi les fondements de leur organisation, ou encore de violation des principes de transparence lors de cet exercice.

Des sorties qui n’avaient pas laisser de marbre le leader de Pastef les Patriotes qui avait remonté les bretelles à ces derniers. Leur rappelant les attentes que les populations portent sur eux, Ousmane Sonko s’était désolé que ces frustrés fassent des sorties aux vitrioles parce qu’ils n’ont pas été investi. Mieux, il accuse certains d’avoir voulu se réfugier derrière des positions confortables sur la liste nationale, alors qu’il leur avait été demandé en vain d’aller dans les listes départementales pour faire face au régime.

À noter que consécutivement à ces investitures, le Fsd/Bj de Cheikh Bamba Dieye du département de Thiès avait suspendu toutes ses activités au sein de la coalition Yewwi Askan Wi, pour y voir plus clair.

J M D

Leave a reply