Zelensky déplore à Davos le manque d’« unité » des pays occidentaux

0
264

« Ma question est : y a-t-il unité en pratique (dans l’Occident, ndlr)? Je ne la vois pas », a regretté le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d’une prise de parole en visioconférence au forum économique de Davos en Suisse, affirmant avoir « besoin du soutien d’une Europe unie ».

« Y a-t-il une unité au sujet de l’adhésion de la Suède et de la Finlande dans l’Otan ? Non. Donc l’Occident est-il uni ? Non », a renchéri M. Zelensky lors d’un petit-déjeuner organisé par l’Ukraine. « Notre point fort était l’unité au sein du pays, et maintenant ça dépend de l’unité de l’Occident, pour être fort et soutenir fermement l’Ukraine face à la Russie, a-t-il enchaîné. Nous aurons l’avantage sur la Russie quand nous serons tous vraiment unis. »

Le président ukrainien s’est dit une nouvelle fois « reconnaissant » envers Joe Biden, son homologue américain, pour une nouvelle aide financière de 40 milliards de dollars. « Nous avons besoin du soutien d’une Europe unie », a-t-il toutefois rappelé, fustigeant la position de son homologue hongrois Viktor Orban, réticent à ce stade à imposer un embargo sur le pétrole russe : « Quelque chose ne va pas avec la Hongrie », a-t-il lancé.

RFI.FR

Leave a reply