Ziara générale de Léona Niassène : quelque 350 éléments de la Police seront mobilisés (officiel)

0
727

(APS) – Quelque 350 éléments de la Police seront pour assurer la sécurité des personnes et des biens et une fluidité de la circulation durant la 101-ème édition de la ziara générale de Léona Niassène, prévue le 4 mars prochain à Kaolack, a appris l’APS.

‘’Par rapport à l’aspect sécuritaire, les propos du commissaire commandant le groupe opération du GMI (Groupement mobile d’intervention), du commandant du corps urbain de Police ont été très rassurants’’, assuré le gouverneur de région, Ousmane Kane.

Il présidait mardi la réunion du Comité régional de développement (CRD) sur les préparatifs de l’évènement religieux, tenue à la grande mosquée de Léona Niassène, avec à ses côtés le préfet du département de Kaolack, Cheikh Ahmed Tidiane Thiaw.

Au cours de cette réunion tenue présence de plusieurs dignitaires religieux dont le porte-parole du khalife, El Hadji Ahmed Babacar Niass, il a été question pour le gouverneur et ses collaborateurs de recueillir les besoins du comité d’organisation et essayer d’apporter les ‘’réponses les plus adéquates et les plus appropriées’’.

Pour chaque secteur concerné, les chefs de service ont apporté les réponses attendues, concernant notamment la sécurité, la fourniture de l’eau et de l’électricité, l’assainissement, l’hygiène et la salubrité, le contrôle et l’inspection des animaux devant être abattus pour la circonstance, la couverture du réseau des télécommunications, entre autres doléances exprimées par le comité d’organisation.

‘’Les réponses données par les différents chefs de service sont assez respectables. Par rapport aux moyens à mobiliser, ils se sont engagés à le faire très rapidement et les dates d’interventions ont été précisées’’, a indiqué le gouverneur de Kaolack.

Le porte-parole du khalife de Léona Niassène, El Hadji Ahmed Babacar Niass, s’est dit satisfait du ‘’bon déroulement’’ du CRD, soulignant son espoir de voir tous les engagements pris de part et d’autre respectés.

‘’Nous rendons grâce à Dieu qui a permis la bonne tenue de cette rencontre qui a répondu à nos attentes en termes d’engagements pris par les chefs de services concernés par la bonne organisation de cet évènement’’, s’est-il réjoui.

Selon le chef religieux, la tenue de ce CRD s’explique par le fait qu’il y a de ces interventions qui nécessitent le soutien de l’Etat qui leur vient en appoint pour la matérialisation de certains besoins que le comité d’organisation ne peut pas prendre en charge.

Leave a reply