Ziguinchor – fête du roi : Oussouye au rythme du « humeubeul »

0
345

Des chefs coutumiers du Cap-Vert (Dakar), du Sine (Fatick) et du Saloum (Kaolack), des autorités locales, des notables et dignitaires de la région de Ziguinchor (Sud) ont pris part, dimanche, à la cérémonie officielle de la fête du Roi d’Oussouye communément appelée ’’Humeubeul’’ en présence du ministre de la Culture, Aliou Sow, a constaté l’APS.

La ministre de la Microfinance, de l’Economie sociale et solidaire, Victorine Ndeye, le ministre de la Jeunesse, de l’Entreprenariat et de l’Emploi, Pape Malick Ndour et la Déléguée générale à l’entreprenariat rapide (DER), Mame Aby Seye y ont également pris part.

Un public nombreux est venu assister à cette fête traditionnelle du Roi d’Oussouye appelée ’’Humeubeul’’, un événement qui permet de découvrir une autre facette de la région du Sud. Il est placé cette année sous le thème ’’Jeunesse et culture’’.

’’Chaque année, en fin d’hivernage, cette grande fête réunit tous les villages du Royaume d’Oussouye, de Kahinda, d’Oukout, de Boukitingo, de Carounate, de Mlomp entre autres avec le Roi d’Oussouye, Sibiloumbaye Diédhiou pour regarder les danses, prières et combats de lutte sans frappe’’, a expliqué à l’APS le chargé de communication de Sa Majesté, Souleymane Diédhiou.

Il a rappelé que cette fête a une phase traditionnelle, une phase religieuse et une phase culturelle.

’’Elle dure 18 jours dont 15 jours de prières à l’intérieur du bois sacré. Et, les trois autres jours sont réservés pour la phase culturelle’’, a-t-il fait observer, rappelant que cette année est la 22 éme édition pour Sa Majesté le Roi Sibiloumbaye Diédhiou.

Le Roi Sibiloumbaye Diédhiou, âgé de 71 ans, est le 17 éme Roi d’Oussouye. Il a été intronisé le 17 janvier 2000.

Le ministre de la Culture Aliou Sow a déclaré que le président de la République ’’accorde une importante capitale à la fête du Roi d’Oussouye’’.

’’Il a un désir d’accompagner le rayonnement culturel du Royaume. Il a toujours pris toutes les dispositions nécessaires à la réussite de l’événement. Il a un attachement au patrimoine historique immatériel à préserver, à protéger et à diffuser’’, a dit le ministre au terme de la cérémonie protocolaire.

Il a ainsi sollicité auprès du Roi d’Oussouye des prières pour le maintien de la paix, la promotion de la réconciliation au niveau local, la défense des valeurs culturelles qui ’’sont en phase avec la discipline, avec l’unité et avec l’enracinement dans l’ouverture’’.

’’Nous magnifions le leadership éclairé, dynamique, utile et patriotique de Sa Majesté. C’est un leadership à montrer à toute l’Afrique entière’’, a fait valoir le ministre de la Culture.

Un des événements phares des festivités du Humeubeul est le ’’Ekonkone’’, une danse guerrière pendant laquelle les jeunes hommes du Royaume montrent leur bravoure. Pendant trois jours, des séances de lutte traditionnelle aussi bien pour les garçons que pour les filles ont rythmé la fête qui a pris fin ce dimanche.

Leave a reply