Victoire des Lions la Can Cameroun 2021 : Des techniciens évoquent l’impact du sacre 

0
130

Des techniciens sénégalais disent attendre du titre de champion d’Afrique 2021 gagné par les Lions qu’il se traduise par un regain d’espérance et de motivation, en termes de visibilité, d’élévation du niveau du championnat local et de multiplication des investissements.

Interrogé par l’APS sur les retombées que le football local peut attendre de ce sacre continental, l’entraîneur du Jaraaf de Dakar, Cheikh Guèye, a offert aux joueurs locaux l’exemple du gardien du Casa-Sports de Ziguinchor, Alioune Badara Faty. « Le footballeur local serait plus motivé à élever son niveau pour intégrer la sélection A, et les coaches que nous sommes auront moins de travail à faire dans ce sens », a-t-il dit.

Sans compter que le football local sera encore plus regardé par les recruteurs à travers le monde, ajoute le jeune technicien du Jaraaf de Dakar. Il estime que ce titre représente aussi un appel en direction des sponsors et autres mécènes, pour qu’ils s’engagent à investir davantage dans le football national pour gagner en visibilité, « parce que de dimanche à lundi, on n’a jamais vu de mémoire de compatriotes autant de monde s’intéresser au football national« . De même, ce premier titre continental est-il de nature à apporter « plus de respectabilité » aux techniciens sénégalais, l’occasion également de poser le débat sur le statut des entraîneurs sénégalais, indique Cheikh Guèye, soulignant qu’il existe à travers le pays des personnes et techniciens qui « se débattent et travaillent tous les jours à élever le niveau de notre football ».


Selon lui, « ces gens méritent qu’on se penche réellement sur leur situation« . Youssouph Dabo, l’entraîneur de Teungueth FC, qui sera opposé au Jaraaf de Dakar ce week-end pour le compte de la 9e journée de la Ligue 1 sénégalaise, estime que « l’impact de ce sacre ne peut être que positif chez les joueurs locaux« .

« Ils se rendent compte que l’équipe nationale est ouverte pour tout le monde, ça va leur permettre de redoubler d’efforts« , a-t-il dit. S’y ajoute que ce titre doit pouvoir attirer plus de monde dans les stades en championnat, a-t-il noté, relevant l’importance du public pour « asseoir un véritable football sur le plan local« . Sidate Sarr, coach du Ndiambour, attend lui de ce sacre qu’il soit à l’origine d’un « déclic » dans le football local. 

« Ce sera très bénéfique et ce sera comme en 2002, avec le Mondial, quand des dirigeants ont profité du parcours des Lions pour chercher de l’accompagnement afin d’ériger des académies et autres centres de formation », a souligné l’ancien portier international. « Beaucoup de joueurs, à la suite de la finale de CAN et du quart de finale de Coupe du monde, en ont profité pour embrasser des carrières professionnelles« , a dit le technicien.

« J’attends que des investisseurs et des recruteurs s’intéressent davantage à notre football », a-t-il dit, soulignant que personne dans le monde en général et au Sénégal en particulier ne peut oublier l’accueil réservé aux Lions, lundi dernier.

Entraîneur de Génération Foot, Djibril Fall, se dit surtout fier des résultats obtenus par cette équipe du Sénégal dirigée par un entraîneur local, à savoir Aliou Cissé. « En plus du coach local, nous avons dans ce groupe le gardien du Casa-Sports », a-t-il relevé, pour dire que le coach Aliou Cissé « a donné du courage à tout le monde ».  « Les coachs locaux doivent se sentir dans ce titre gagné et ça donnera plus de responsabilités et plus de visibilité », a ajouté le coach de Génération Foot.

Djibril Fall s’attend « à voir des compétitions plus relevées sur le plan local parce que les joueurs savent qu’il est possible d’intégrer l’équipe A et avoir des contrats professionnels ». »Nous aurons plus de personnes qui vont s’intéresser à notre football », a-t-il dit, d’autant que de nombreux professionnels intégrés aujourd’hui à l’équipe championne d’Afrique sont passés par les championnats locaux avant de rallier l’Europe. Ce titre doit être l’occasion d’amener les autorités à investir davantage sur les infrastructures et aires de jeu, a-t-il par ailleurs ajouté. « Tout le monde doit travailler pour qu’on demeure à la tête du football continental », a-t-il insisté.

Omar DIAW

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :