Sédhiou/ Le GIE Sunu Avenir s’évertue dans les terres du Diassing pour la promotion de l’entreprenariat jeune via une agriculture innovante

0
312

Jusqu’alors intervenant dans la commune de Sédhiou autour des activités de formation et de production, l’organisation paysanne dénommée GIE Sunu Avenir dont le siège est à Sédhiou, va s’installer dans la commune de Marsassoum en plein cœur des terroirs du Diassing. En partenariat avec Suisse contact pour la mise en œuvre d’un projet de Skills initiative for Africa (SIFA), ce projet sera un incubateur de jeunes en perspective d’un entreprenariat productif et durable. Le lancement a eu lieu, à Marsassoum.

Ce projet de trois hectares qui s’installe dans la commune de Marsassoum est porté par le GIE Sunu Avenir et organisation paysanne intervenant dans la région de Sédhiou et appuyé par SIFA (Skills initiative for Africa), l’initiative compétences pour l’Afrique. L’objectif est de promouvoir une agriculture innovante au travers d’une formation de qualité. Mme Mandiang N’na Maïmouna Djité, la présidente de ce GIE  explique que « ce groupement d’intérêt économique (GIE) intervient déjà à Sédhiou et emploie présentement une bonne vingtaine de personnes. Ici à Marsassoum, la commune nous a octroyé quelques hectares de terre pour y installer ce projet agricole. Et l’accessibilité actuelle de Marsassoum nous donne des motifs de persévérance pour pouvoir former les jeunes dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, l’apiculture, la transformation et la commercialisation. C’est de montrer à l’Etat que nous ne devons pas tout attendre de lui mais d’engager des initiatives de ce genre pour assouvir le besoin d’emploi des jeunes », soutient-elle.

Bilal Sy, le responsable de la formation au niveau de SIFA soutient pour sa part que le créneau de l’entreprenariat agricole débouche sur des perspectives rassurantes. «C’est de vraiment promouvoir l’entreprenariat agricole et de former les jeunes vers une émergence des jeunes ruraux. Cela vise aussi à renforcer les capacités des jeunes à pouvoir développer les métiers de l’agriculture et la transformation ».

De son côté, le maire de Marsassoum Sény Mandiang est d’avis que de telles initiatives viennent appuyer les initiatives de l’Etat en matière d’insertion des jeunes : « nul n’ignore la problématique de l’emploi au Sénégal et l’Etat est en train de faire de gros efforts pour satisfaire cette demande mais nous, collectivités et autres initiatives comme celle du GIE Sunu Avenir que dirige Mme Mandiang, sommes salutaires car c’est une question citoyenne et de patriotisme de terroir ».  Et l’édile de Marsassoum de rajouter : « nous félicitons donc ce GIE et  remercions les partenaires de SIFA pour leur diligence. J’exhorte tous les jeunes et les populations de Marsassoum en général à s’en approprier car c’est une bonne opportunité de valorisation et de la consommation de nos produits locaux et de leur exportation »

Par ailleurs et à cette même occasion, des jeunes ont porté le plaidoyer en faveur de l’investiture de Sény Mandiang pour les législatives du 31 juillet prochain au motif que la zone en est dépourvue depuis bien des années face à l’urgence de disposer d’un parlementaire.

Moussa DRAME

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :