Mbour-croisade contre la concurrence déloyale des véhicules ne disposant de licences de transport : Des chauffeurs et transporteurs se mobilisent

0
172

Les chauffeurs et transporteurs de Mbour derrière Aly Seye, le président de leur regroupement, et Pierre Mbakhane Gomis, un syndicaliste, ont rencontré la presse pour décrier un certain nombre de faits entravant leurs activités. Ils ont décrié en premier les interdictions aux véhicules de transport de circuler au delà de minuit. Pour eux, cela crée des situations difficiles et de l’insécurité. Souvent des cars sont obligés de se garer en pleine brousse et d’attendre le petit matin pour prendre la route. Ils ont parlé également  des voitures non agréées pour le transport de passagers du genre Allo Dakar ou Waar gaindé. Selon eux, ces voitures ne disposent d’aucun papier leur permettant de les concurrencer. Elles leur prennent des clients à la porte de la gare routière. Par conséquent, ces acteurs interpellent le gouvernement pur une solution diligente. Sur le renouvellement du parc automobile pour remplacer les taxis « 7 places », les transporteurs sont sur la défensive tout en louant les efforts faits par le gouvernement. Selon eux les propositions faites pour la reprise des véhicules ne sont pas intéressantes car ils ne peuvent pas acheter un moteur à 600 ou 700 000 francs et qu’on leur donne cette somme pour chaque taxi. Les chauffeurs ont tenu auparavant, dans la journée du jeudi 25 avril 2024, une large concertation avec les agents de l’Agence de la sécurité routière pour inviter les jeunes chauffeurs à plus de responsabilité et au respect du code de la route.

SAMBA NIEBE BA

Leave a reply