Sécurité du système de l’aviation civile, zone UEMOA : l’ANACIM s’adjuge la première place avec un taux de conformité de 84,89%

0
514

L’agence nationale de l’aviation civile (ANACIM) s’est brillamment distinguée à la première place avec un taux de conformité de 84,89% dans la zone de l’UEMOA et deuxième dans la sous-région Afrique occidentale et centrale en matière de supervision de la sécurité de l’Aviation, à la suite d’une évaluation de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Dénommé Mission de validation coordonnée (ICVM) du système de l’aviation civile du Sénégal, cet audit a été réalisé par une équipe d’experts de l’OACI du 17 au 24 avril 2024 et a concerné les domaines Législation (LEG), Licences du personnel (PEL), Exploitation technique des aéronefs (OPS), Navigabilité des aéronefs (AIR) et Aérodromes et aides au sol (AGA).

Le passage du Sénégal devant les experts de l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) à travers l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie sénégalaise (ANACIM) dans le cadre de l’évaluation de la sécurité du système de l’aviation civile a été couronné de succès. En effet, « A l’issue de cet audit, le Sénégal a obtenu comme résultat provisoire, un taux global de mise en œuvre des dispositions de la Convention relative à l’aviation civile internationale de 84,89% », a-t-on appris d’un communiqué de l’ANACIM.

Le document assure qu’ « Avec ce taux, le Sénégal est ainsi premier dans la zone de l’UEMOA et deuxième dans la sous-région Afrique occidentale et centrale couverte par le bureau régional de l’OACI à Dakar derrière le Ghana (88,62%). Un résultat qui dépasse ainsi les objectifs fixés dans le plan mondial pour la sécurité de l’aviation civile (GASP) qui est à 75% pour 2024. »

Il faut rappeler que, notre pays avait subi du 11 au 21 février 2019, le deuxième audit sur site au complet de son système d’aviation civile depuis 2006. Le taux de mise en œuvre de 2006 était de 56,06 % et celui de 2019 de 67 %.

Ainsi, « Ce résultat historique de 2024 consacre les efforts consentis par l’ANACIM en matière de supervision de la sécurité sur les exploitants aériens (ASECNA, LAS, AIBD, les compagnies aériennes, les organismes de formation et de maintenance en aéronautique et les sociétés d’assistance en escale) », souligne la source, rappelant que « Ces résultats satisfaisants interviennent après les succès enregistrés dans le domaine de l’audit sûreté de notre Système de l’aviation civile par l’OACI du 20 février au 02 mars 2023 et la reconnaissance obtenue par la météo nationale. »

Pour cette année, « en effet, le système national de sûreté de l’aviation a eu un taux de conformité de 84%, soit une progression de 7 points par rapport à l’audit de 2021 où un score de 77% avait été réalisé. Là où les performances sont de 72.77% sur le niveau mondial et 64.31% au niveau africain », précise le communiqué.

Et la source de noter en revanche que, « Dans le domaine de la météorologie, l’ANACIM a été désignée meilleure agence nationale de la météorologie en Afrique à la 3e édition des African Public Service Optimum Awards (APSOA) qui visent à identifier et à reconnaître les performances exemplaires de hauts fonctionnaires, des institutions publiques et privées à travers l’Afrique. »

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply