Saint-Louis-pour la quantification du tonnage réel du riz et autres produits agricoles : le Président de la Chambre de Commerce plaide pour le fonctionnement des trois ponts bascules

0
175

 Les représentants de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de la région de Saint-Louis attendent impatiemment le démarrage des trois ponts bascules installés à Mbodiène, Mboundom et Ndioum et qui depuis trois (3) ans ne fonctionnent pas. Ils révèlent que ces infrastructures vont servir à quantifier le tonnage réel en riz ou autre filière produit dans la zone. Ils ont émis cette doléance en marge de la visite de la délégation de l’Union Nationale des Chambres de Commerce, d’Industries et d’Agricultures du Sénégal. « Nous avons visité le pont bascule de Mbodiène que nous avons installé, il y a trois (3) ans. Nous avons installé un deuxième pont bascule Mboundoum et un troisième pont à Ndioum », a rappelé Cheikh Mouhamadou Sourang, Président de la chambre consulaire de Saint-Louis. Il a rappelé que ces ponts bascules ont été financés par le Conseil Sénégalais des Chargeurs (COSEC). Il faut noter que  cette visite des Présidents et représentants de chambres consulaires du Sénégal s’inscrit dans le cadre de l’Assemblée générale tenue à Saint-Louis.

YVES TENDENG 

Leave a reply