Élections législatives du 31 juillet 2022 : la caution fixée à 15 millions de francs CFA

0
2100

C’est désormais officiel ! Les partis politiques et les coalitions de partis de même que les entités indépendantes qui voudraient participer aux élections législatives du 31 juillet prochain devront casquer 15 millions de FCFA en guise de caution. En effet, dans un communiqué rendu public hier, jeudi 3 mars, les services du ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique, ont annoncé que le ministre Antoine Félix Abdoulaye Diome a signé l’arrêté n°4067 du 03 mars 2022 fixant le montant de la caution pour la participation aux élections législatives prévues le 31 juillet prochain.

« Le Ministre de l’Intérieur informe les partis politiques légalement constitués, les coalitions de partis politiques ainsi que les entités regroupant des personnes indépendantes désireux de participer aux élections législatives du 31 juillet 2022, qu’en application des dispositions de l’article L.175 du Code électoral, le montant de la caution qui doit être versée à la Caisse des dépôts et consignation est fixé à la somme de quinze millions (15.000.000) de francs CFA par arrêté n°4067 du 03 mars 2022», souligne ce document qui ajoute que « cet arrêté a déterminé, en même temps que le montant de la caution, le nombre de documents de propagande pris en charge par l’Etat pour chaque liste de candidats en compétition ».

Pour rappel, lors de la rencontre qu’il avait convoquée le lundi dernier, l’opposition avait proposé la baisse de cette somme à 5 millions tandis que la majorité avait suggéré le maintien tout au plus des 15 millions retenus lors des législatives de 2017.

Nando Cabral Gomis

Comments are closed.