Saint-Louis-pour libérer leurs camarades arrêtés lors des dernières manifestations : des élèves délogent plusieurs établissements scolaires et menacent de paralyser le système éducatif

0
619

Il n’y a pas de cours dans la matinée dans plusieurs écoles et établissements scolaires de la ville de Saint-Louis où les enseignements et apprentissages ont été interrompus après que les élèves ont été délogés par leurs camarades. Ces derniers revendiquent toujours la libération des élèves arrêtés lors des manifestations survenues la semaine dernière. Face à la presse et au terme d’une marche pacifique qui les a conduits devant les locaux de l’Inspection d’Académie de la région, ces élèves en colère menacent de perturber les enseignements et apprentissages ces jours-ci.

Ils étaient des centaines d’élèves à avoir quitté leur lycée après avoir observé un arrêt de cours pour prendre d’assaut les autres écoles et établissements de la capitale du Nord. Le but était d’aller déloger leurs camarades et faire bloc pour revendiquer encore une fois la libération sans condition et dans les brefs délais de tous les élèves arrêtés lors des manifestations de la semaine dernière. Ils ont par la suite observé une marche pacifique jusque devant les locaux de l’Inspection d’Académie de la région pour soumettre leur doléance à l’autorité académique. Pour ces jeunes apprenants, « la place des élèves n’est pas en prison mais plutôt dans les salles de classes », pour ainsi parler de leurs camarades qui seraient déférés d’ailleurs. Une situation qui vient encore accentuer leur colère. Ces élèves de mettre en garde les autorités tout en menaçant de continuer à déloger leurs camarades ces mardi, mercredi et jeudi et ce, jusqu’à ce qu’ils soient libérés par la police. Ils ont cependant invité leurs camarades élèves des écoles et établissements du privé à se solidariser avec eux pour la libération de leurs compagnons interpellés dernièrement.

YVES TENDENG   

Leave a reply