Sédhiou – forum économique territorial de la commune de Médina Wandifa : des engagements plurisectoriels de plus de 1 milliard 300 à effet immédiat !

0
934

Les rideaux sont tombés hier, vendredi 10 mars 2023, sur la première édition du Forum économique territorial de trois jours initié par le Conseil municipal de Médina Wandifa. Un parterre d’acteurs institutionnels et d’appui au développement ont pris part à cette session. Il ressort des conclusions la mobilisation d’une enveloppe de 1 milliards 300 millions de FCFA pour des investissements à courte échéance. La voirie communale, l’accès à l’eau et à l’électricité, aux équipements marchands, entre autres, sont les sur-priorités identifiées. Une synergie des acteurs est née pour installer cette Collectivité territoriale du département de Bounkiling sur les rampes de l’émergence et ce, dans les cinq prochaines années.

Ce forum a mobilisé plusieurs centaines de participants issus de divers univers socioprofessionnels et institutionnels. Elle se veut une tribune d’analyse des contraintes qui s’opposent à l’émergence de cette ville et les pistes de solutions envisageables. Pour le maire de Médina Wandifa, nouvellement promu président du Conseil d’administration du Service national de la Géologie et des Mines, c’est une rencontre qui passe au peigne fin les préoccupations de la collectivité. «Nous avons estimé importante l’organisation de ce forum économique territorial, comme un coup d’œil dans le rétroviseur des quinze ans de l’existence, pour apprécier ce qui est fait et les défis qui s’imposent à nous. Certes, il y a des efforts qui sont faits, mais il reste clair que tout est prioritaire à Médina Wandifa».

Et au chapitre des sur-priorités, ajoute Malang Sény Faty, l’édile de la ville, «nous avons identifié la question de l’accès permanent à une eau potable. Là-dessus, nous sommes rassurés quelques jours plus tôt par le chef de l’Etat, Macky Sall qui, lors du Conseil des ministres décentralisé à Sédhiou, a instruit les services concernés à diligenter la demande. De même, nous avons déjà réceptionné 200 lampadaires solaires pour l’éclairage public, en rapport avec l’Agence de développement municipal (ADM)».

Abordant l’intervention des projets et programmes, le maire Faty déclare se réjouir de «l’apport considérable du Programme national de développement local (PNDL) à hauteur de cinquante millions de FCFA et chacun dans son domaine s’est engagé à contribuer de façon significative aux investissements attendus dans la commune de Médina Wandifa».

LES MECANISMES DE SUIVI DEJA INSTALLE, WANDIFA PREND SON SORT EN MAIN !

A l’étape de la synthèse des travaux, l’adjoint au préfet de Bounkiling, Arona Touré, a fait observer que «les engagements pris tournent autour d’un milliards trois cent mille (1 milliards 300 millions) de FCFA. Le PNDL à lui seul mobilise cinquante (50) millions et l’ADM dans l’éclairage public avec deux cent (200) lampadaires déjà disponibles. Les autres partenaires ont rassuré de leur accompagnement de la commune de Médina Wandif».

S’agissant du suivi des engagements pris,  l’autorité dit avoir demandé au Comité technique d’élaborer des projets et de les envoyer aux structures de l’Etat concernées par la sollicitation. Aussi, indique-t-il, «dans le cadre de la réhabilitation de la route nationale N°4, la commune va bénéficier de quelques kilomètres de voirie urbaine. Avec le Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES), Médina Wandifa et Bounkiling vont en bénéficier aussi. Il est également retenu de renforcer le partenariat public/privé et d’impliquer la diaspora à travers le ministère des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur».

Au nom du ministère des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires, Mme Mbaye Fatou Niang a fait savoir que leur département accompagne cette commune de Médina Wandifa depuis plus d’une décennie et dans plusieurs secteurs notamment l’éducation, la santé, la gouvernance et même le foncier. «Nous voulons de l’animation à la base et le maire Faty a montré qu’il en est un modèle. Il a déploré les actes de violence sur le bien public et nous invitons les populations à prendre conscience que ce sont des biens qui appartiennent à tous. Nous allons également inciter le club des investisseurs à bien s’intéresser à cette commune de Médina Wandifa sous forme de partenariat gagnant/gagnant», a-t-elle conseillé.

Moussa DRAME

Leave a reply