Tuchel tance Mané

0
565

L’entraîneur du Bayern Munich n’a pas épargné son attaquant en conférence
de presse hier. Il ne retiendra pas le Sénégalais, qui part de loin cette saison.

MUNICH (ALL) – Il y a un an, l’arrivée de Sadio Mané au Bayern Munich pour 32 millions d’euros avait suscité l’euphorie en Allemagne lorsqu’il s’était engagé pour trois saisons en faveur du club munichois. Seulement douze mois plus tard, les dirigeants bavarois souhaitent se séparer de l’international sénégalais (31 ans, 97 sélections, 37 buts). « Sa première saison au Bayern a été loin
d’être satisfaisante, a lâché Thomas Tuchel, l’entraîneur du champion d’Allemagne, sur les bords du lac Tegern (à 45 minutes au Sud de Munich) où son équipe a entamé hier un stage de cinq
jours. Jusque-là, il n’a pas du tout répondu aux attentes. À son poste d’ailier gauche, là où j’aime le plus le voir jouer, la concurrence est énorme, entre Kingsley Coman qui est exceptionnel et Serge Gnabry qui a marqué plusieurs buts décisifs en fin de saison. Résultat : pour Sadio, ce sera compliqué dans les prochains mois. » Le club aimerait se délester de son important salaire. Plutôt discret par rapport à l’activité de son club sur le marché des transferts dans les prochaines semaines, le successeur de Julian Nagelsmann a en revanche été prolixe lorsque le sujet Mané
a été abordé. « Nous sommes très honnêtes l’un envers l’autre, il connaît la position du club ainsi que la mienne, a ajouté Tuchel. À l’heure actuelle, il est notre joueur, il est sous contrat et nous attendons de lui qu’il donne son maximum au cours de cette préparation. Nous allons observer son attitude et son degré d’investissement. On ne sait jamais ce qui peut se passer, il pourrait subitement nous bluffer. Mais aujourd’hui, ses perspectives ne sont pas les meilleures. »
Pour sa part, Mané n’a pas cessé de répéter ces derniers temps qu’il souhaitait avoir une
deuxième chance après un exercice à 12 buts (en 38 matches) décevant, entre une longue indisponibilité (fracture du péroné droit en novembre qui lui a fait manquer la Coupe du monde), des difficultés flagrantes à s’habituer au jeu pratiqué en Bundesliga et une vive altercation avec Leroy Sané qu’il a frappé au visage à l’issue du quart de finale aller de la Ligue des champions à Manchester contre City (0-3, le 11 avril). Avec le recul, ce coup de sang lui a coûté beaucoup de crédit dans le vestiaire et ses patrons ont peu apprécié.
Ils aimeraient aussi se débarrasser de l’ancien attaquant de Liverpool (2016-2022) afin de
s’économiser l’un des plus gros salaires du club (environ 24 M€ brut annuels) et ainsi avoir davantage de ressources pour enrôler Harry Kane en provenance de Tottenham (voir ci-dessus). En
fin de saison dernière, dans la course au titre serrée jusqu’au bout avec le Borussia Dortmund,
Mané n’a été aligné au total que neuf minutes sur les trois ultimes journées. Si son aventure au
Bayern devait s’achever dès cet été, il s’agirait sans doute du plus gros flop de l’histoire du prestigieux club allemand.

Leave a reply