Yewwi Askan Wi forclose à Matam : Le préfet s’oppose au remplacement des mandataires

0
141

Une requête introduite la Coalition Yewwi Askan Wi, pour changer ses mandataires dans le département de Matam, n’a pas eu les résultats escomptés. Eelle s’est heurtée au refus du préfet selon les informations fournies par Dethié Fall  le coordonnateur national  dans un communiqué parvenu à notre Rédaction.

Redoutant un sabotage de ses listes, orchestré par l’ex coordonnateur de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw), Djibril Ngom (qui a rallié Benno), du département de Matam, la coalition Yewwi Askan Wi,  pour lutter contre une forclusion, s’est empressée de procéder au changement  des mandataires figurant sur «les listes falsifiées», histoire de parer au pire. Sauf qu’il s’est trouvé que les dernières informations ne plaident guère en leur faveur car l’autorité administrative n’a pas déféré à la requête.

Informés depuis quelques jours du rapprochement de l’ex coordonnateur de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw), Djibril Ngom avec des responsables de l’APR, ce qu’il a officialisé hier, mercredi 3 novembre par une conférence de presse, le coordonnateur national, Dethié Fall, confie : «nous avions pris toutes les dispositions pour le dépôt dans les délais de la liste des nouveaux mandataires de la coalition».

Qui ajoute que «les nouveaux mandataires se sont présentés dans les préfectures et sous-préfectures du département avec leurs lettres d’accréditation, mais que «les autorités administratives n’ont pas voulu les recevoir» malgré le mail que le mandataire national, a envoyé hier, à 19 heures 45 mn au préfet pour confirmer les remplacements.

Face à la menace réelle d’une forclusion de leurs listes  dans le département et les communes de Matam, la Coalition Yewwi Askan Wi qui constate avec regret le refus du Préfet de Matam, dont il condamne «le comportement peu orthodoxe», entend utiliser toutes les «voies de recours», pour la satisfaction de leur demande.

«Nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale de ce comportement peu orthodoxe du Préfet de Matam qui risque de rendre forcloses nos listes dans plusieurs communes de ce département. De même, nous informons que toutes les voies de recours seront utilisées pour le rétablissement de Yewwi Askan Wi dans ses droits dans le département de Matam», a déclaré Dethié Fall.

Pape Moctar NDIAYE

Comments are closed.