20 millions d’euros octroyés par l’UE pour financer 30 PME au Sénégal

0
274

Le Sénégal, l’Ambassade de l’Union Européenne et  l’Ambassade de Belgique ont lancé à Dakar  hier, mardi  05 avril, le programme Activ’Invest, axé sur  l’accélération et la sécurisation de l’accès au financement des Petites et moyennes entreprises. Une initiative visant à soutenir la croissance économique inclusive et la création d’emplois décents au Sénégal grâce au développement de la filière agro-alimentaire, à hauteur de 20 millions d’euros.

Activ’Invest est un projet de l’Etat du Sénégal, financé par l’Union Européenne et exécuté par l’Agence belge de développement dédié à la préparation à l’investissement et à l’accès au financement pour les Petites et moyennes entreprises (PME). La cérémonie qui nous réunit ici est l’occasion de présenter les 30 PME qui vont bénéficier du parcours d’accélération. Sur ces bénéficiaires, 20 ont été sélectionnés à l’issue de l’avis à manifestation d’intérêt d’Activ’Invest, et 10 puisés dans le vivier d’entreprises de l’Agropole Centre, que l’Union européenne appuie à hauteur de 20 millions d’euros », a déclaré l’Ambassadrice de l’Union Européenne, Irène Mingasson.

Et de préciser : « Cet accès au financement ne pourra vraiment porter ses fruits, et permettre à ces 30 PME de devenir des moteurs de croissance et d’emplois durables, que si les services publics qui contribuent à l’environnement des affaires peuvent appuyer ces entrepreneurs lors des différentes étapes clés du développement de leurs activités. Je ne peux que me féliciter et vous encourager à poursuivre le processus de rationalisation des services aux entrepreneurs, afin de faciliter leur accès aux informations et aux appuis dont ils  ont besoin ».

Elle a en outre rappelé au Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération,  l’importance d’appuyer les femmes en particulier dans ce processus, afin de prendre en compte leurs spécificités à tous les stades du projet entrepreneurial. Selon elle, la question de la parité doit être au centre de l’ensemble des stratégies et des programmes en faveur du développement des PME, et donner lieu à des initiatives spécifiques et ciblées pour remédier aux principaux blocages. De plus, elle encourage les entrepreneurs bénéficiant de ce financement, à faire de leurs entreprises des vitrines des valeurs que l’Europe et le Sénégal souhaitent promouvoir, des entreprises inclusives, où l’égalité du genre est respectée, où les employés bénéficient d’emplois stables, durables et décents, et où l’impact environnemental de leurs activités est pris en compte.

CHRISAY EBANG (STAGIAIRE)

Leave a reply