Cameroun : André Onana dit adieu aux Lions indomptables

0
292

Exclu du groupe des Lions indomptables avant la fin du premier tour du Mondial 2022 au Qatar, André Onana a annoncé hier, vendredi 23 décembre, qu’il ne revêtira plus le maillot du Cameroun. Le gardien estime que son histoire avec l’équipe nationale « a pris fin ».

Sauf revirement de situation futur, André Onana ne connaîtra jamais de 35e cape internationale. Et la défaite du Cameroun, le 24 novembre lors de son entrée en lice dans la Coupe du monde au Qatar face à la Suisse (1-0), restera comme sa dernière apparition au sein des Lions indomptables. Dans un message posté sur Twitter, le portier a officialisé sa retraite internationale.

Porter le maillot du Cameroun fut un honneur pour lui. « Je peux dire avec fierté que j’ai réalisé mon plus grand rêve », écrit le joueur de l’Inter Milan. « Cependant, toute histoire, aussi belle soit-elle, a une fin. Et mon histoire au sein de l’équipe nationale du Cameroun a pris fin », poursuit André Onana, qui rappelle que « les joueurs vont et viennent, les noms sont éphémères, mais le Cameroun passe avant toute personne ou joueur (sic) ».

« Le Cameroun est éternel, comme mon amour pour l’équipe nationale »

À 26 ans, l’ancien pensionnaire du FC Barcelone et de l’Ajax Amsterdam fait donc ses adieux à la sélection. Une fin en eau de boudin avec ce Mondial bien triste pour lui. Après la défaite inaugurale contre la Suisse, André Onana a été écarté du groupe de Rigobert Song pour « indiscipline », selon le sélectionneur. « Dans un groupe il faut respecter les règles, je préfère préserver le groupe que les individualités », avait lâché Song. Onana était donc absent lors du deuxième match contre la Serbie (3-3), Devis Epassy le remplaçant sur le terrain.

Le 29 novembre, le gardien assurait, dans un communiqué, qu’il s’était « toujours comporté de manière appropriée » et qu’il avait tout fait pour « dénouer les liens d’une situation ambigüe », tout en respectant les décisions prises. André Onana avait ensuite quitté le Qatar, avant le troisième match gagné face au Brésil (1-0). Un résultat prestigieux mais insuffisant pour que les Lions indomptables se qualifient pour les huitièmes de finale.

Dans son message annonçant sa retraite internationale, André Onana ne revient pas sur les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision, ni sur ce qui a dérapé au Qatar pendant la Coupe du monde. « Le Cameroun est éternel. Aussi éternel est mon amour pour l’équipe nationale et pour notre peuple qui nous a toujours soutenu, quelle que soit la difficulté du moment. Mon sentiment ne changera jamais. Mon cœur camerounais continuera de battre, et où que j’aille, je me battrai toujours pour porter mon pays le plus haut possible », promet-il.

Leave a reply