Défections et frustrations : Harouna Dia en sapeur de la coalition Benno Bokk Yakaar sur un chemin parsemé d’embûches

0
412

Dans le Fouta, jusque là considéré comme le titre foncier du Président Macky Sall par la coalition Benno Bokk Yakaar, l’opposition qui sonne le changement continue contre vents et marées de multiplier les assauts à l’endroit du « bastion » en enrôlant à leur cause des hautes pontes de l’Alliance Pour la République et des militants. Dans la commune de Ourossogui dirigée par le ministre de la Communication, des télécommunications et de l’économie numérique, le responsable apériste, Samba Alassane Thiam grand chantre de la politique de Macky Sall et ses engagements pour «un Sénégal nouveau», ne votera pas pour Amadou Ba le candidat de la coalition BBY. Le responsable politique et ses militants et sympathisants, roulent désormais pour le le candidat Bassirou Diomaye Faye. Dans la ville économique, c’est aussi l’ancien maire de la commune, Samba Ciré Dia qui a jeté son dévolu sur la coalition Diomaye Président, au moment où Dr Bassirou Niang, le président du Mouvement Dental Sogui, un autre responsable politique natif du coin, travaille pour élire Aly Ngouille Ndiaye, ancien ministre, maire de Linguère candidat à la présidentielle de mars 2024. Des ruptures de taille, comme le jugent certains observateurs de la vie politique au niveau de la ville carrefour où la coalition BBY vient encore d’accuser un autre revers à travers une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, où l’édile de la ville met en garde les artisans et commerçants Wolofs contre toute intention de voter pour l’opposition. Disant ne pas s’adresser à ceux qui sont du côté d’Amadou Ba, le maire de la ville a demandé  à « ‘ses  parents’  Wolof, les commerçants, les menuisiers, les maçons, qui sont à Ourossogui et qui sont déterminés à voter contre Amadou Ba » en les avertissant « vous n’avez pas le droit de voter pour quelqu’un d’autre qu’Amadou Ba à cette élection. Si vous votez pour l’opposition, c’est faire reculer la localité ». L’injonction qui s’empreint d’un avertissement reste au regard des ‘incriminés’, qui ne décolèrent pas, un affront de taille qu’ils entendent régler.

Sauver le bastion

Au niveau de leurs différents états -major situés dans les départements, la coalition Benno qui dit avoir lancé « toutes ses forces  dans la bataille », se montre néanmoins confiante, ce malgré la présence de plus en plus visible de l’opposition. Dans la foulée, Harouna Dia l’homme  d’affaires et souteneur inconditionnel du président Macky Sall est venu du Burkina pour prêter main forte à ses compagnons. S’affichant à côté de Amadou Ba, durant sa tournée dans la région de Matam, et de Farba Ngom le Secrétaire national de l’organisation et de la mobilisation, du parti, l’opérateur économique s’est distingué de part ses invites à l’endroit des sympathisants et militants,  « à s’unir autour du candidat de la grande majorité pour consolider la trajectoire victorieuse de la Coalition Benno Bokk Yaakaar pour la présente Présidentielle ». le milliardaire qui faisait partie des principaux bailleurs de la campagne du président Macky Sall lors de la Présidentielle de 2012, financièrement et physiquement, s’est encore déplacé pour assainir le terrain parsemé d’embûches. Ainsi, a-t-il multiplié les visites de proximité, les audiences et des rencontres à huis clos pour la préservation de l’unité. En plus, « Baba Koporéjé » qui fait office de sage au sein de l’Alliance Pour la République, a accordé la plénitude de ses actions à convaincre les indécis, les frustrés, et par ricochet des responsables de l’APR qui continuent de briller de part leur indifférence. Multipliant ainsi  les appels au « vote utile », l’opérateur économique qui murmure à l’oreille des grands de ce monde, a relevé à l’endroit des siens, « la nécessité de s’unir face aux enjeux en vue ». 

Pape Moctar Ndiaye

Leave a reply