Élection présidentielle du 25 février : le premier faux pas au conseil constitutionnel

0
639

Le processus électoral pour la présidentielle du 25 février 2024 vient d’enregistrer son premier impair au niveau du Conseil constitutionnel à moins de trois mois de son échéance. En effet, dans un communiqué rendu public hier, mercredi 27 décembre, l’institution judiciaire chargée de veiller au respect des textes relatifs à l’organisation de la présidentielle au Sénégal a annoncé le report de la deuxième phase de son travail consistant au tirage au sort initialement prévu pour le jeudi 28 décembre au vendredi 29 décembre à 10 heures à son  siège.

Dans ce document, le président du conseil constitutionnel, Mamadou Badio Camara a justifié cette décision inattendue par la poursuite des opérations de réception des dossiers de déclaration de candidature au greffe du Conseil constitutionnel, pour les représentants de candidats qui se sont présentés avant la fin du délai de dépôt, qui a expiré le 26 décembre 2023 à minuit.

Nando Cabral GOMIS

Leave a reply