Eliminatoires COUPE DU MONDE 2026 : les Lions butent sur les Eperviers mais garde la première place

0
325

Le Sénégal a partagé ce mardi 21 novembre au stade Kégué de Lomé, le point du match nul (0-0) avec le Togo pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Un score de parité qui reflète la physionomie de la rencontre à la fois indécise et disputée d’un bou à l’autre. Les Lions réussissent à garder la tête du classement du groupe B avec 4 points.

 L’équipe du Sénégal a buté sur le Togo dans le cadre de la deuxiéme journée des éliminatoires de la Coupe monde disputée, ce mardi 21 novembre, au stade de Kégué de Lomé. Après le carton, réussie au stade Abdoulaye Wade, face au Sud Soudan ( 4-1), les Lions ont fait face à une accrocheuse équipe togolaise, déterminée à décrocher devant son public, les trois points et se relancer dans  le groupe. Mais la barre était assez haute devant Sadio Mané et ses coéquipiers. Pour cette deuxième sortie, Cissé a renouvelé son onze de départ à l’exception de Habib Diallo et Lamine Camara qui ont été préférés à Cheikhou Kouyaté au milieu et Ismaila Sarr en attaque. Tout en maîtrise, le Sénégal met d’entrée de l’intensité dans son jeu. S’ils dominent dans la possession, la bande à Kalidou Koulibaly peinera à créer le déséquilibre dans la surface des Togolais bien regroupés en défense. Sevrés de ballons, Ismaïla Sarr et Sadio Mané éprouvera également des difficultés à trouver l’ouverture et d’avoir même un tir cadré. La première occasion n’interviendra qu’à la 31e minute sur  ce décalage de Ismaila Sarr et un centre de ce dernier qui trouve Sadio Mané. L’attaquant sénégalais va toutefois rater complétement sa reprise.   De leurs côtés, les Eperviers, ne tardent pas à lancer des assauts dans  le camps sénégalais dans les cinq dernières minutes de la première période. Comme sur ces deux reprises de volée successives ( 40e et 44e minute) obligeant le portier Edouard Mendy  à se détendre à chaque fois pour repousser la balle. En deuxième mi-temps, les Lions sont dominateurs. Ils campent le jeu sur le camp adverse. Sadio Mané, très remuant sur le côté gauche ouvre une brèche à Ilimane Ndiaye. Mais la frappe du joueur marseillais manque de puissance pour tromper le portier Mensah ( 6e). Le coach Aliou Cissé va opérer ses premiers changements à 65e minute. Lamine Camara remplace Cheikhou  Kouyaté au milieu de terrain . A la 73e min, Pathé Ciss et Nicolas Jackson foulent la pelouse et remplace poste pour poste Pape Matar Sarr au milieu de terrain et Ilimane Ndiaye sur le front de l’attaque. Ce repositionnement permettra aux Sénégalais de trouver plus d’opportunités dans l’axe de la défense des Eperviers.  Sur un débordement, Nicolas Jackson s’offre une occasion avec ce contrôle dans la surface et cette frappe en pivot détourné en corner par le portier des Eperviers. Le Sénégal met la pression sur ses adversaires sans toutefois trouver l’efficacité requise. Au même moment, les Eperviers serviront de leur jeu de contre-attaque pour essayer de forcer la décision et réussir le hold up dans les derniers minutes.  Edouard Mendy va cependant sortir le grand jeu pour sauver ses cages et éviter au Sénégal de plier. Comme sur ce tir à bout portant qu’il détourne à la  92e min et sur cet arrêt à deux temps qu’il sort à la 93e min. A la fin, le Sénégal se tire à bon compte avec ce match nul vierge ( 0-0), qui lui permet de garder la tête du classement du groupe B avec 4 points (+4), le Sud Soudan

 Omar DIAW

 

Leave a reply