Formation professionnelle et technique, emploi des jeunes : les directives de Diomaye Faye

0
239

En Conseil des ministres qu’il a présidé hier, mercredi 24 avril, le Président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a demandé au Premier ministre de prendre les mesures idoines visant à mutualiser et optimiser les ressources et interventions de toutes les structures publiques de soutien et de promotion de la formation professionnelle, de l’entreprenariat et de l’emploi des jeunes. Il a, à cet égard, demandé d’harmoniser les bases de données sectorielles relatives aux demandes et offres d’emplois. Le Chef de l’Etat a demandé au Premier ministre et aux ministres en charge des Finances, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et du Travail de procéder, dans les meilleurs délais, à une revue de l’écosystème des structures, moyens d’intervention et offres de formation professionnelle et technique, en vue d’améliorer l’allocation des ressources destinées aux cibles de la formation professionnelle et technique. Il a, sur ce point, indiqué l’urgence d’implémenter à la Primature un système de suivi des politiques de promotion de l’emploi des jeunes et de veiller à l’insertion professionnelle rapide des jeunes diplômés de l’enseignement en français et en arabe. Le Président de la République a également demandé au Premier ministre de veiller à la territorialisation des politiques de formation professionnelle et technique et d’emploi des jeunes.

Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, demandé au Gouvernement d’engager avec les partenaires sociaux (les centrales syndicales des travailleurs et le Patronat) des concertations régulières pour une «trêve sociale». Il a souligné la nécessité de procéder à l’actualisation consensuelle du Code du travail et de la Convention nationale Etat-employeurs. Il a aussi appelé à la tenue, après le 1er mai, de la conférence sociale autour du thème majeur de «l’employabilité et l’emploi des jeunes». Le Président de la République a, dans le même élan, informé le Conseil des audiences qu’il a accordées, le mardi 24 avril 2024, aux responsables des centrales syndicales les plus représentatives et aux dirigeants des organisations du Patronat, dans le cadre des concertations pour la consolidation de la stabilité sociale et des efforts collectifs de lutte contre la vie chère, la relance de l’économie nationale et la création d’emplois pour les jeunes. Bassirou Diomaye Faye  a aussi demandé au Premier ministre d’assurer, avec chaque ministre concerné, la coordination du suivi permanent de la prise  en charge des doléances et recommandations des partenaires sociaux (centrales syndicales et organisations patronales).

NDEYE AMINATA CISSE

 

Leave a reply