Le budget alloué au financement de l’alphabétisation jugé « très faible » : la Cnept piste le renfort de la diaspora

0
569

En prélude à un panel international que leur association compte co-organiser avec l’Union de lutte contre la pauvreté de France le 07 septembre prochain, les membres de la Coalition nationale Education pour tous (Cnept) du Sénégal ont organisé hier, mercredi 26 juillet 2023, à Dakar, un point de presse pour entre autres informer de la situation de l’alphabétisation au Sénégal et faire part des objectifs de l’activité à venir. Selon les membres de ladite coalition, le but principal de ce panel est de mobiliser la diaspora pour renforcer le financement de l’alphabétisation.

Dans le cadre de la journée internationale de l’alphabétisation, la Cnept et l’Association à but non lucratif Union pour la lutte contre la Pauvreté comptent organiser un panel de haut niveau le 07 Septembre prochain, à Paris.  Cette activité dont le thème porte sur le « rôle et la place des jeunes et des femmes de la diaspora dans l’éradication de l’analphabétisme au Sénégal », sera animée par des experts et sommités du Sénégal, de l’Unesco, de la France, des Etats Unis et du Canada.

En conférence de presse hier, mercredi 26 juillet 2023 à Dakar, les membres de la Cnept ont fait savoir qu’à travers cette activité, ils veulent mettre à contribution la diaspora sénégalaise dans le but de renforcer le financement de l’alphabétisation au Sénégal. « La Coalition nationale éducation pour tous, envisage de mobiliser les jeunes et les femmes de la diaspora sénégalaise pour booster le financement de l’alphabétisation et aller vers une mobilisation sociale réussie de toutes les couches de la population dans le combat contre l’illettrisme », a déclaré le président de la Cnept, Silèye Gorbal Sy.

A en croire le Coordonnateur de la Coalition africaine pour l’alphabétisation, les efforts consentis par les pouvoirs publics et les partenaires au développement ne suffiront pas pour permettre au Sénégal d’atteindre l’objectif national de réduction du taux d’analphabétisme de 5% par an. « Face à l’ampleur du défi mondial que représente l’alphabétisation, nous estimons vital de redoubler d’efforts pour faire en sorte que les objectifs et les priorités d’alphabétisation des adultes soient réalisés par tous les moyens », a ajouté M. Sy.

Bassirou Kébé, membre de la Cnept, s’est dans la foulée plaint de la faible part du budget de l’éducation allouée à l’alphabétisation au Sénégal. Selon lui, « l’éducation formelle » est mieux financée que l’alphabétisation. « Le montant (le budget de l‘alphabétisation) tourne entre 400 et 800 millions de FCFA, sur un budget d’à peu près 600 milliards. Ce qui ne constitue même pas 1% du budget », a souligné M. Kébé.

BABACAR NGOM -(STAGIAIRE)

Leave a reply