Diourbel – boulimie foncière : Hodjil Nanakade réclame un lotissement

0
219

Les populations de Hodjil  Nanakade, dans la périphérie de Diourbel, ont arboré, hier lundi,  des brassards rouges. Elles exigent des autorités la régularisation du  lotissement  de leurs maisons.

Les populations de Hodjil Nanakade, dans la commune de Diourbel, sont en colère. Elles ont arboré des brassards rouges, hier lundi, pour exiger des autorités le lotissement de leur quartier. Abdoulaye  Faye, le délégué du sous-quartier Hodji Nanakade raconte : «nous allons lutter jusqu’à ce que notre alignement soit régularisé, pour permettre aux populations d’avoir des parcelles à usage d’habitation. Il leur appartiendra de voir ce qu’elles (les autorités, ndlr) feront du reste des parcelles. Nos terres de culture nous ont été léguées par nos aïeux. Ce sous-quartier qui se trouve entre deux voies ferrées n’a pas fait l’objet d’un lotissement. Cela nous a empêché d’avoir un titre de propriété, de l’eau et de l’électricité». C’est la raison pour laquelle, dit-il, «certaines autorités malintentionnées» veulent «s’accaparer de leurs terres de culture pour les vendre de manière illégale».

Pour Moustapha Faye, porte-parole des manifestants, «Ce que nous demandons aux autorités, c’est de venir régulariser, dans l’immédiat et sans condition, nos terres pour qu’elles puissent retourner aux ayants droit. Les populations de Hodjil cohabitent avec la station de traitement des boues de vidange. Des odeurs nauséabondes se dégagent du bassin de rétention mais aussi les eaux usées  se déversent sur les champs de culture. Ainsi, beaucoup de champs de cultures sont devenus impraticables», déplorent-il.

ADAMA NDIAYE

Leave a reply