Sédhiou -amélioration des capacités en matière de procédures budgétaires : les acteurs du Pakao à l’école des mécanismes de fonctionnement

0
190

Des acteurs de la société civile, journalistes et élus locaux  de Sédhiou ont pris part, ces trois derniers jours, à une session de formation sur la transparence, l’analyse budgétaire et le suivi des dépenses publiques. C’est sous l’égide du réseau citoyen pour la transparence dans le cadre du programme d’appui à la société civile, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’Etat du Sénégal, indiquent les organisateurs.

Cette session de formation a réuni, ces trois derniers jours, des groupes locaux de suivi budgétaire, des organisations de la société civile, des journalistes et autres acteurs engagés dans la transparence et le suivi budgétaire. L’objectif est de renforcer leurs capacités sur la transparence, l’analyse budgétaire et le suivi des dépenses publiques. Ce programme est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’État du Sénégal.

« il s’agit de renforcer leurs capacités sur la transparence, l’analyse budgétaire et le suivi des dépenses publiques. C’est une activité organisée par le réseau citoyen pour la transparence budgétaire dans le cadre du programme d’appui à la société civile financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’Etat du Sénégal », a indiqué Mme Aïssatou Dramé Bâ, la représentante du réseau citoyen pour la transparence du suivi budgétaire. Quatre secteurs prioritaires sont visés, selon elle,  «  c’est d’abord l’agriculture durable et la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles y compris les ressources minières et extractives, l’émigration et l’emploi des jeunes ; et enfin la transparence et le suivi budgétaire ».

Au nom des organisations de la société civile, Mme Joséphine Ndaw juriste consultante et membre de l’association des juristes du Sénégal apprécie : « en tant que citoyen, nous nous devons de garder un regard sur le suivi budgétaire. Et cet atelier ne fait que nous renforcer pour mieux nous imprégner dans tout ce qui est dépenses publiques et que la société civile puisse assurer un bon suivi des engagements » dit-elle. Le rôle des collectivités territoriales est fortement attendu pour le suivi budgétaire de proximité. Et Mame Aly Diallo, le 4e adjoint au maire de Sédhiou en charge des questions de finance de faire observer ce qui suit : « en notre qualité d’acteurs de collectivité territoriale, nous travaillons avec cet instrument de budget  et il est important pour nous de disposer de suffisamment d’informations pour faire face aux défis et enjeux qui nous interpellent tous ». A terme, c’est de créer les conditions d’une bonne lecture budgétaire des documents, de les analyser et au besoin de faire des recommandations.

Moussa DRAME

Leave a reply