MBOUR : un camp inclusif et sportif pour aider des personnes atteintes de trisomie 21

0
429

Une cinquantaine de personnes âgées entre 12 et 40 ans et atteintes de trisomie 21 ont participé, pendant 15 jours à Mbour (ouest), à la première édition d’un camp inclusif, nutritionnel et sportif, a constaté l’APS.

Ce camp a été organisé par Special Olympic Sénégal, avec l’ambition de l’élargir et de le perpétuer à un rythme annuel au profit de toutes les personnes atteintes de handicap mental, a dit à l’APS, la coordonnatrice nationale du programme santé communautaire de ladite structure, Awa Ndao.

Elle a souligné que  »seules les bonnes volontés ont pu permettre de réunir la somme nécessaire à l’organisation de cette première édition ».

Une cinquantaine de personnes âgées entre 12 et 40 ans et atteintes de trisomie 21 ont pris part à ce camp, qui a vécu au rythme d’activités sportives et ludiques.

‘’Cela faisait deux ans que nous voulions organiser ce genre de camp, mais il était difficile d’avoir des partenaires. C’est pour cela que nous lançons un appel aux institutions aussi bien publiques que privées préoccupées par la condition des personnes atteintes de handicap mental, à nous soutenir dans nos prochaines éditions’’, a-t-elle lancé.

La trisomie 21, un état, et non pas une maladie

‘’Cette activité est la première édition que nous organisons avec des personnes atteintes de trisomie 21 et que l’on appelle +mongol+  au Sénégal’’, a précisé Mme Ndao. Selon elle,  »la trisomie 21 n’est pas une maladie mais bien un état causé par une anomalie chromosomique ».

Special Olympics Senegal, en organisant cet événement, s’est rendu compte que les personnes atteintes de trisomie 21 sont le plus souvent ‘’inactives et prennent facilement du poids et sont donc exposées à des problèmes de tension et maladies cardiovasculaires’’.

‘’C’est la raison pour laquelle, on s’est dit pourquoi ne pas organiser un camp inclusif pour les trisomiques et leur permettre d’être accompagnés sur le plan nutritionnel et sportif et les pousser à faire aussi des activités techniques et manuelles’’, a expliqué Awa Ndao.

C’est dans un grand hôtel de la place que s’est tenu le camp sportif, jumelé à une colonie de vacances pour l’épanouissement de ces jeunes athlètes qui n’ont jamais eu un tel privilège.

‘’Nous sommes une organisation qui œuvre pour l’inclusion des personnes atteintes de handicap mental comme la trisomie 21, l’autisme, l’infirmité motrice cérébrale, etc., à travers le sport, car le sport c’est notre porte d’entrée et c’est la raison pour laquelle on les appelle des athlètes pour mieux les valoriser’’, a-t-elle poursuivi.

 

L’esprit d’équipe et la confiance en soi

Venus de plusieurs régions, comme Kaolack, Thiès,  Ziguinchor, Kolda, Saint-Louis, Mbour et Dakar, ces athlètes ont pu, grâce à la supervision d’une vingtaine de moniteurs, corriger leur hygiène alimentaire, comprendre l’esprit d’équipe, et développer leur confiance en soi à travers le sport.

Cette expérience n’a cependant pas été du tout repos, selon la coordinatrice nationale du programme santé communautaire à Special Olympics Senegal, par ailleurs coach volontaire.

‘’J’avoue que la prise en charge était difficile, car il fallait être vigilant, gérer les humeurs puisque d’habitude les athlètes sont dans nos sites d’entraînement les dimanches et les mercredis ou en regroupement les week-end, mais, pour la première fois, on est resté quinze jour avec eux’’, a-t-elle indiqué.

Des conférences ont été organisées avec les parents des personnes atteintes de trisomie 21 durant cette première édition de façon à leur permettre également de comprendre comment aider à la maison ces jeunes atteints de déficiences intellectuelles.

Awa Ndao a rappelé que les  »Lions » de Special Olympics Sénégal ont participé à la 16e édition des Jeux mondiaux Special Olympics de Berlin 2023, en juin dernier. Ils ont décroché 12 médailles, dont six en or, dans plusieurs disciplines sportives.

Special Olympics, une organisation créée aux États-Unis depuis 1968, existe dans plusieurs pays dont le Sénégal. Sa mission est de fournir des entraînements et des compétitions sportives, dans des sports olympiques à des enfants et adultes ayant une déficience intellectuelle.

 

Leave a reply