Présumé escroquerie foncière sur le TF1838/NG ex 737 : Ousseynou Tall et Cie réclament plus de 7 milliards à Tahirou Sarr

0
685

Le terrain Tf 1838/NG ex 737, situé à Yoff Tonghor opposant l’homme d’affaires, Tahirou Sarr et trois (3) familles résidant à Dakar refait surface. Les victimes réclament encore et toujours justice pour rentrer dans leur fonds.

En conférence de presse, ce jour, le nommé Ousseyou Tall et compagnie disent avoir marre de voir leur présumé ‘’escroc’’ se prélasser librement alors qu’ils ont été déjà entendus sur ce dossier, à savoir le mandataire Matar Diène depuis 1 an 6 mois et lui-même (Ousseynou Tall) porte-parole du jour, depuis 3 mois déjà. Ousseynou Tall, porte-parole du jour accuse « l’escroc présumé (Tahirou Sarr) d’avoir détourné 7 250 000 000 de FCFA et il doit être entendu par le juge d’instruction du 2ème cabinet en l’occurrence Mamadou Seck ».

« Nous vous convoquons pour la deuxième fois consécutive relativement à cette affaire d’escroquerie d’indemnisation du terrain 1838/NG ex 737 dont nous sommes victimes. Pourquoi Tahirou Sarr est impuni ou bien est-il intouchable ? Je demande qui est derrière lui ou bien est-il plus Sénégalais que nous autres ? », s’interroge Ousseynou Tall, qui ne comprend pas encore comment est-ce possible que « quelqu’un qui a fait un usage de faux m’accusant de l’avoir vendu nos droits d’indemnisation du terrain TF 1838/NG ex 737 continue de vaquer à ses préoccupations sans être ni entendu sur cette affaire encore moins d’être inquiété dans un Etat de droit et de justice».

S’adressant à « Dame justice », il dit ceci : « Ou bien voulez-vous que l’on se fasse justice nous-même sachant que nous sommes une grande famille ou alors voulez-vous nous pousser à la révolte car ce dossier traine et on perd patience parce que toute chose à ses limites ».

« S’aurait été moi qui vous parle (Ousseynou Sarr) qui avait escroqué une minable somme de 500 000 FCFA, j’aurai été déjà en prison. Qu’est ce c’est ce deux poids deux mesures ?

Le président Sall s’était engagé à rétablir l’Etat de droit dans ce pays, mais les Sénégalais perdent patience sur cet engagement républicain. Nous lui disons ainsi que tout ceux qui ont la responsabilité de ce dossier de le diligenter parce qu’il est inadmissible que notre escroc reste impuni », clament les victimes.

Face à la presse lundi 30 mai 2022, les victimes réclament la somme de 7 250 000 000 de FCFA à M. Sarr.

A noter que la présumée escroquerie porte sur 3 Titres fonciers (Tf) sis à Dakar. Il s’agit du Tf N° 5058/NGA d’une superficie de 9.700 m2 appartenant à Mboye Guèye et Rokhaya Thiaw, (totalement déclarés indisponibles pour cause d’utilité publique dans le cadre du projet d’extension du village de Yoff inscrite le 28 juin 1994), du Tf N° 1838/NGA d’une superficie de 32.870 m2 dont les 20.130 m2 sont déclarés indisponibles pour les mêmes raisons inscrites, le 28 juin 1994 en vertu du décret numéro 92-815 du 20 mai 1992.Et enfin, le Tf N° 13833/NGA qui est totalement déclaré indisponible pour le projet d’extension de l’école nationale d’horticulture de Cambérène.

 

JEAN PIERRE MALOU  

Leave a reply