Propos sur la nomination du Général jean baptiste tine : le CORED interpelle les professionnels des medias

0
439

Le Conseil pour l’Observation des Règles d’Ethique et de Déontologie dans les médias (CORED) a exprimé sa préoccupation à la suite des propos tenus par des professionnels des médias le 5 avril 2024. L’incident s’est produit lors de la lecture de la liste des membres du gouvernement du Sénégal dans l’émission Iftaar diffusée sur la télévision Itv et la radio RFM.

Dans un communiqué, le CORED déclare : « Leurs lectures (…) ne militent pas en faveur d’une bonne cohabitation religieuse ». Ces déclarations ont été perçues comme étant préjudiciables à la cohésion religieuse au sein du pays.

e Conseil a surtout condamné les commentaires qui ont porté un préjudice défavorable au ministre de l’Intérieur, le général Jean Baptiste Tine, sur la base de sa confession religieuse.

Le CORED a tenu à rappeler aux professionnels des médias les directives établies par le Code de la presse. Selon l’Article 18, « le journaliste et le technicien des médias doivent respecter la dignité humaine ; éviter toute allusion, par le texte, l’image et le son, à l’appartenance ethnique ou nationale d’une personne, à sa religion… ». De plus, l’Article 3 de la Charte des journalistes du Sénégal stipule qu’ils doivent « respecter la dignité de la personne humaine et des groupes sociaux, notamment les groupes minoritaires et les personnes en situation de vulnérabilité, en toute circonstance ».

Le CORED a salué les excuses présentées par le groupe Emedia suite à cet incident. Le Conseil a également exhorté l’ensemble des journalistes à adopter une approche plus réfléchie et sereine dans le traitement de l’information, ainsi que dans les analyses et commentaires relatifs à l’actualité ou aux faits.

Leave a reply