Réception, par Macky Sall, de la gare du ter de l’Aidb de Diass, samedi dernier : compte à rebours pour la livraison de la phase 2, en décembre

0
623

Comme lors du lancement des travaux,  le samedi 5 mars 2022, le président de la République, Macky Sall, a réceptionné en grande pompe la gare du Train express régional (TER) de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIDB) de Daiss avant-hier, samedi 8 juillet 2023. Macky Sall qui a salué le respect du délai de livraison de l’ouvrage, les travaux étaient prévus pour durer 17 mois, engage les services compétents à délivrer le reste du chantier, notamment la ligne ferroviaire Diamniadio-AIDB (de Diass) distant de 19 Km, en décembre prochain, le terrassement du tracé des rails de cette phase 2 d’un coût de 207 milliards de FCFA étant presque terminé. Aussi annoncera-t-il que la flotte du TER va passer de 15 à 22 trains, à la fin des travaux de cette seconde phase.

Désormais, à partir de décembre prochain, si ce délai venait à être respecté, les voyageurs et usagers de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass auront le choix entre la route (autoroute à péage, et RN1) et le train pour rallier Dakar ou en provenir. Le chef de l’État, Macky Sall, a réceptionné en grande pompe la gare du Train express régional (TER) de l’AIDB, d’un coût de huit (8) milliards de FCFA, le samedi 8 juillet 2023. De la même manière qu’il avait procédé au lancement des travaux de l’infrastructure qui étaient prévus pour durer 17 mois, le samedi 5 mars 2022. Le président de la République avait à ses côtés, avant-hier samedi, en plus du Premier ministre, Amadou Ba, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, le Directeur général de l’Agence de promotion des investissements et des grands travaux de l’Etat (APIX), Abdoulaye Baldé, le gouverneur de Thiès, les Directeurs généraux de l’AIBD, de SUMMA et de LAS, le maire de Diass, entre autres autorités et responsables.

INSTRUCTIONS POUR LA LIVRAISON DE LA PHASE 2 DU TER, EN DECEMBRE PROCHAIN

Se réjouissant du respect de ce délai, le président de la République a chargé les services et entreprises concernés par les travaux de la ligne ferroviaire Diamniadio-AIBD (de Diass), dont la phase de terrassement entamée depuis plusieurs mois serait terminée ou presque, à livrer cette infrastructure en décembre prochain, le délai de rigueur convenu pour la fin des travaux. «Naturellement, d’autres défis nous attendent pour parachever le TER. Que le travail continue donc, avec la même diligence et la même détermination», a insisté le président Macky Sall à l’endroit de ses collaborateurs pour ce projet à savoir le ministre en charge des Infrastructures et des Transports terrestres, ceux des Finances et de l’Economie et le Directeur général de l’APIX.

En attendant, le président Sall a salué les performances de SUMMA, la société turque de bâtiment et de travaux publics qui a construit cette gare ferroviaire du TER à l’AIDB. «Depuis la construction du Centre international de conférences Abdou-Diouf, du Dakar Arena, du stade Abdoulaye-Wade, en passant par la finition des travaux de l’AIBD et d’autres infrastructures, tu nous habitues au respect des délais et à la livraison des travaux avant la date indiquée», a-t-il encensé le Président-directeur général de SUMMA, Selim Bora.

LELEVEMENT DE LA FLOTTE DU TER DE 15 ACTUELLEMENT A 22 TRAINS A LA FIN DES TRAVAUX DE LA PHASE 2

Poursuivant son speech, le chef de l’Etat a relevé que le Sénégal disposera d’une flotte de 22 trains à la fin des travaux de la seconde phase du TER. «De quinze (15) trains à la première phase pouvant accueillir chacun jusqu’à cinq-cent-soixante-cinq (565) passagers, nous passerons bientôt à vingt-deux (22) trains dans la seconde phase du Train express régional», a déclaré  Macky Sall. Un renforcement de la flotte qui devrait entrainer une «hausse significative du trafic grâce à la connexion avec l’aéroport international Blaise Diagne de Diass».

Ainsi, «A la fin des travaux, les passagers de l’AIBD auront le choix d’emprunter l’autoroute ou le TER, comme dans tous les pays modernes. Aussi, le TER offrira aux passagers de Dakar et environs de nouvelles possibilités de transit», a souligné le chef de l’Etat qui ambitionne de doter les Sénégalais d’«un système de transport de masse moderne». «Je rappelle que notre ambition avec le TER était d’offrir au Sénégal un système de transport de masse moderne, répondant aux exigences de confort, de régularité, de rapidité, de mobilité, mais également de sécurité et de sûreté. C’est le sens du TER mais également du Bus Rapid Transit (BRT) qui sera bientôt mis en service, en tant que système de transport de masse moderne et digne d’un pays émergent». Et le tout «dans une continuité de service tout en respectant les normes environnementales puisque le TER fonctionne à l’électrique», a assuré le président de la République.

 

MACKY SALL TIENT A FAIRE LE VOYAGE INAUGURALE GARE DE DAKAR-AIBD DU TER, AVANT DE QUITTER LE POUVOIR

 

A la mise en service en décembre 2021 de la première phase du TER, qui s’étend sur 35 à 36 kilomètres entre Dakar et Diamniadio, compte à rebours donc pour la livraison effective des travaux de la deuxième phase, reliant Diamniadio à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), avec cette réception de la gare de l’AIBD. Ce qui devrait permettre au président Macky Sall de faire le voyage inaugurale gare de Dakar-AIBD du TER, un de ses projets phares du Plan Sénégal émergent (PSE), référentiels des politiques de l’Etat, avant de quitter le pouvoir, en 2024.

Selon le site de l’APIX, cette deuxième phase du projet, d’un coût global de 207 milliards FCFA, allait durer un an et demi et devrai être achevée en 2023, depuis son lancement, le samedi 5 mars 2022. «Elle portera sur un linéaire total de 19 km, avec la construction d’une gare de dernière génération sur le site aéroportuaire. À la fin des travaux, le TER reliera la célèbre gare ferroviaire de Dakar à l’AIDB, sur un trajet de 55 km au total», précise l’APIX.

Ibrahima DIALLO

Leave a reply