«Se remobiliser  pour aller chercher la médaille de bronze», Kamou Malo, coach Burkina Faso 

0
170

«Ce que je peux retenir, de cette aventure, c’est qu’elle a été belle au vu des arguments qui étaient les nôtres. S’arrêter en demi-finale face à une équipe comme le Sénégal, je ne me satisfaits pas de ça, non. J’aurais aimé gagner ce soir (hier, ndlr). Mais, je pense qu’il est aussi bon de connaître les obstacles qui peuvent se présenter à vous si vous voulez avancer. Nous avons eu à faire face à une équipe du Sénégal, beaucoup plus athlétique surtout beaucoup plus expérimentée. C’est ce qui a fait la différence surtout dans la gestion en deuxième mi-temps. Je félicite mes garçons pour cette aventure. Nous n’allons pas baisser les bras de sitôt. Parce que, quand-même il y a une médaille à aller chercher. Nous allons nous remobiliser pour y aller. La coupe d’Afrique a montré que le football sur le continent est en net progrès et c’est ce qu’il faut continuer de faire. Jusqu’à preuve du contraire, la fête est belle au Cameroun. Je souhaite simplement qu’elle se termine sur une très belle note, surtout sur le plan sportif.

Blessure d’Hervé Koffi

Il est en train de suivre des examens complémentaires juste pour nous rassurer. Parce qu’en pareilles circonstances, il faut aller au fond des choses, ne pas se limiter à une simple observation. C’est ce que le staff médical est en train de faire. Je pense que, jusqu’à ce niveau, il n’y a pas eu d’alerte qui puisse nous dire que le garçon est sérieusement touché. Le football est un sport de contact. L’action n’a pas été délibérée c’est juste une action de jeu. 

Echanges de paroles avec Aliou Cissé 

En conférence de presse d’avant-match, je vous ai dit qu’Aliou Cissé est un Monsieur pour lequel j’ai beaucoup de respect. C’est vrai que je suis son aîné mais il nous a donné cette envie de vivre ce que nous vivons en tant qu’entraîneurs locaux. Naturellement, après le match, on s’est échangé quelques mots doux. Il est venu me féliciter pour le parcours parce que c’est sur de petits détails que nous avons perdu ce match. Nous allons continuer à grandir. Aliou Cissé et moi, sommes engagés dans un même combat. Il faut qu’on fasse de la lumière pour les entraîneurs africains et c’est autour de ça qu’on a bien échangé. 

De nos Envoyés spéciaux au Cameroun A. THIAM et O. DIAW

Comments are closed.