Tensions politiques à Ziguinchor : Un autre affrontement entre partisans d’Ousmane Sonko et Doudou Ka à l’aéroport

0
257

Entre Ousmane Sonko et Doudou Ka c’est « je t’aime moi non plus.. ». Les militants des deux leaders ont encore déversé toute leur aversion à l’aéroport de Ziguinchor ce dimanche 31 octobre 2021. Scène de bastonnades à coup de gourdins, jets de pierres ; la tension était vive à l’aéroport de Ziguinchor, ce dimanche dans l’après-midi. Les blessés, une dizaine, enregistrés lors de ces altercations entre militants des deux camps ont évacués à l’hôpital régional de Ziguinchor. Parmi eux un taximan qui avait amené un client à l’aéroport. Il a été vigoureusement tabassé et malmené sur place.

Tout est venu du télescopage des deux leaders Ousmane Sonko d Pastef qui prenait l’avion pour rentrer à Dakar après son meeting de la veille et Doudou Ka qui arrivait dans  ce  même aéroport où ses militants lui avaient réservé un accueil. Des scènes de bastonnades surréalistes sous les yeux des passagers qui venaient de débarquer à l’aéroport et contraints de rester pendant de très longues minutes dans la salle de débarquement.  

La sécurité du leader du Pastef qui accompagnait Sonko dit avoir essuyé des jets de pierres de la part des militants de Doudou Ka. La réplique ne s’est pas fait attendre, armée de bâtons cette sécurité de Sonko est entrée en action frappant à coup de bâton des jeunes. Les deux camps s’accusaient mutuellement. Il a fallu l’intervention de la police et de la gendarmerie pour calmer les ardeurs des partisans de Sonko visiblement très remontés contre ceux de Doudou Ka et qui réclamaient des excuses venant de l’autre camp .

Le Directeur de la Communication et du Marketing de l’AIBD Kaly Niang a permis de réunir les deux parties pour une brève séance d’explication qui a abouti à décrisper la situation. « 

« Je pense que c’est des choses à éviter car nous sommes tous des frères. Parfois ce sont des incompréhensions et des actes isolés, mais l’essentiel est d’être à la hauteur. Pourtant nous au niveau de l’AIBD nous avons  tout fait pour éviter ces genres de situation. Nous sommes depuis trois jours à Ziguinchor pour des consultations médicales gratuites. Et on a même changé notre agenda d’activités rien que pour éviter ces situations. Aujourd’hui nous sommes venus accueillir le Directeur General de l’AIBD et c’est en ce moment que nous avons vu ses scènes de violence. C’est vraiment déplorable mais j’espère qu’ils vont se ressaisir car comme vous le voyez nous, nous sommes tous là loin de ces agissements …  » martèle Monsieur Niang .

Des heurts qui rappellent ceux d’il y a quelques semaines où les mêmes partisans des deux leaders s’étaient données en spectacle au quartier Boucotte. De nombreux blessés avaient été enregistrés lors de ces affrontements.

Après un bon moment, Doudou Ka et ses hommes longtemps bloqués au salon d’honneur sont finalement sortis pour une caravane sous forte protection de la police et de la gendarmerie jusqu’au quartier Boucotte où le Responsable politique Directeur Général de l’AIBD entouré de responsable politique de son camp à fait une déclaration devant des militants fortement mobilisés devant son domicile à Boucotte.

Il a appelé tous les militants de la coalition « Benno Book Yakaar » à respecter les choix du Président de la république et à œuvrer pour une victoire e de la coalition au soir du 23 Janvier 2021. Un discours d’apaisement qui tranche d’avec les slogans brandis par des militants qui ne cessaient d’interpeller le président Macky Sall sur la candidature de Doudou Ka à la mairie de Ziguinchor.

Ignace NDEYE

Comments are closed.